Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien établissement conventuel et école, rue Jeanne Gahinet ; rue de Kinvara (Locoal-Mendon)

Dossier IA56005773 inclus dans Rue de Kinvara (Locoal-Mendon) réalisé en 2006

Fiche

Destinations immeuble
Parties constituantes non étudiées cour
Dénominations établissement conventuel, école
Aire d'étude et canton Ria d'Etel - Belz
Adresse Commune : Locoal-Mendon
Lieu-dit : Mendon
Adresse : rue Jeanne Gahinet , rue de Kinvara
Cadastre : AB 14 ; 1845 P1

La maison des religieuses de Mendon occupe dès 1822 l'emplacement de l'ancienne église paroissiale dont elle conserve, dans la clôture, des pierres de taille et un portail en plein cintre. C'est Pierre-Marie Le Bodo, recteur de Mendon qui fonde ce premier établissement des Soeurs du Saint-Esprit, dans le Morbihan, après la Révolution. L'ancienne congrégation de religieuses abritait une école dans un des deux bâtiments qui composaient la communauté. Ces derniers semblent contemporains, construits en 1822 comme l'indique la date gravée sur le bâtiment aligné sur la rue. Ils sont situés entre la place de l'église et l'ancien presbytère. Sur le premier cadastre napoléonien de 1810, l'établissement conventuel ne figure évidemment pas : son futur emplacement est vide. Sur le second cadastre de 1845, les deux bâtiments et l'appentis figurent tels qu'ils sont aujourd'hui, bordés au sud par le cimetière qui est transféré en 1914 à l'ouest de l'église. En revanche, la dépendance qui borde la gande cour au sud a disparu, remplacée par des bâtiments modernes qui empiètent sur la façade. L'intérieur de l'édifice été transformé récemment en appartements.

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle
Dates 1822, porte la date

Les deux bâtiments qui abritaient la congrégation religieuse et son école sont construits en moellon de granite le long de la rue qui traverse le bourg de Mendon du nord au sud. A l'est, l'un des bâtiments est aligné sur la rue, à trois travées serrées de fenêtres, couvert d'un toit à longs pans et pignon couvert avec appentis latéral au sud. Le second bâtiment, contigu au premier, couvert d'un toit à longs pans brisés, est édifié en retrait sur la rue avec courette bordée de murets. Il présente une élévation à trois travées tandis que l'élévation ouest à cinq travées disposées en quinconce ouvre sur une cour plus grande.

Murs granite
moellon
Toit ardoise
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans brisés
toit à longs pans
appentis
pignon couvert
Escaliers
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20065605581NUCA : Archives départementales du Morbihan, Série 3P.

    20065605580NUCA : Archives départementales du Morbihan, Série 3P.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Morbihan. Cadastre ancien, série 3P.

Bibliographie
  • LE MENE, Joseph-Marie. Histoire archéologique, féodale et religieuse des paroisses du diocèse de Vannes. Vannes : Imprimerie Galles, 1894, t. II.

    p. 525