Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ancien presbytère, rue Souquet (Taden)

Dossier IA22133248 réalisé en 2017

Fiche

Ce grand logis de prêtre avec cour, dépendances et vaste jardin rend compte de l’évolution des modèles architecturaux. Le logis du 17e siècle avec ses pignons découverts à crossettes fait place au 18e siècle à un logis plus confortable, avec petit salon en rez-de-chaussée et deux chambres et cabinets ou garde-robes à l’étage. L’élévation reprend le modèle des petites" malouinières" avec cependant une toiture à longs pans et non à croupes et des souches de cheminées droites qui soulignent des modifications au 19e siècle. Les mêmes références se retrouvent à la Rimogan en 1808, à St Valay en 1827, puis au couvent de la Providence en 1872.

Parties constituantes non étudiées cour, enclos, puits, étable, remise, porcherie, jardin d'agrément
Dénominations presbytère
Aire d'étude et canton Projet de Parc Vallée de la Rance-Côte d'Emeraude
Adresse Commune : Taden
Adresse : rue Souquet

L’abbé Cattenos, recteur de Taden, écrivait en 1790 : "Je possède la jouissance d’un presbytère mesurant 57 pieds de long (environ 17m) sur 22 pieds (environ 6,7m) de large, avec une étable, un refuge pour un cochon, une petite cour et un jardin". Cette description que reprend avec plus de détails l’expert du Directoire en 1794 (voir annexe) s’applique aux dimensions actuelles du logis. Celui-ci cependant a été construit en plusieurs étapes comme l’indiquent les élévations et les niveaux différents des façades.

17e siècle

La date de 1647 sculptée sur le linteau de la fenêtre de l’étage (fenêtre centrale de la partie orientale) correspond à la période la plus ancienne. La date est accompagnée d’un nom M(essire) P(ierre) BOUCHARD, recteur de la paroisse entre 1643 et 1665.

18e siècle

Une deuxième campagne de travaux est effectuée dans la première moitié du 18e siècle, de cette période sont conservés l’escalier à balustres avec son montant de section carrée et probablement l’agrandissement vers l’ouest du logis. L’arrêt du chaînage en pierre de taille sur l’angle indique la hauteur de cette première élévation.

La porte orientale avec son linteau en arc segmentaire est gravée d’une inscription à l’envers où se devine le nom de l’abbé Catten(os), recteur de la paroisse entre 1770 et 1803. Le logis est expertisé en 1794 (voir annexe) et la municipalité pour empêcher son aliénation décide d’y installer son lieu de réunion.

19e siècle

La partie occidentale du logis a été surélevée postérieurement, elle a perdu son enduit. Cette façade se réfère à d’autres élévations régulières rencontrées sur la commune avec les mêmes bandeaux de séparation des niveaux et pilastres saillants aux angles, comme à Saint-Valay, maison datée 1827.

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle, 18e siècle, 19e siècle
Secondaire
Secondaire
Dates 1647, porte la date

Presbytère construit à une centaine de mètres au nord ouest de l’église paroissiale. Il est entouré d’un vaste enclos délimitant une cour au sud du logis et un grand jardin à l’ouest et au nord. Une entrée secondaire était autrefois accessible depuis le chemin du moulin. Le portail de ce côté était encadré d’un mur bahut avec grille donnant autrefois une perspective vers le bourg et la campagne environnante.

Le pignon ouest indique un arrêt du chaînage d’angle au 3/4 de la façade qui correspondrait à la hauteur de la partie basse du logis. Cette façade surélevée était autrefois recouverte d’un enduit de chaux, comme le laisse supposer les bandeaux de séparation des niveaux et le traitement des angles formant deux pilastres.

Murs granulite moellon
granite pierre de taille
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
pignon découvert
Escaliers escalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour, en charpente
Jardins arbre isolé, palissade de verdure
Typologies puits couvert en charpente, composition décalée

Annexes

  • Description du presbytère de Taden, 1794

    A.D. des Côtes d'Armor : 1Q 1/20

    Nous Christophe Jean Restif, demeurant à Dinan, expert nommé par le directoire (…) raportons nous être transporté au chef lieu de la commune de Taden pour y faire l’estimation du presbytère et dépendances ;

    Le presbytère de la commune de Taden, consistant en une maison, au dit chef lieu, composée au bout occidental d’un petit salon sans cheminée ayant une porte sur le jardin, cuisine à la suite vers orient, vestibule aussi à la suite dans lequel est l’escalier conduisant aux chambres et greniers ;

    autre appartement vers orient servant de cellier ;

    cabinet au-dessus dudit salon ; chambre sur la cuisine, cabinet sur le vestibule, chambre sur le cellier,

    trois greniers sur le tout couverts d’ardoises, le tout contenant de long environ cinquante sept pieds sur vingt deux de large ;

    ladite maison servie par une porte vers midi ;

    au-devant de laquelle maison vers midi est une cour close de mur, aussi servie par une grande et une petite porte vers orient ;

    au bas de la dite cour une étable avec grenier au-dessus, un refuge à porcs et un hangard sur dix piliers de bois et un puits dans la dite cour. Formant une pointe vers midi.

    Le tout contenant ensemble environ quarante cordes,

    joignant vers orient le chemin conduisant dudit chef lieu au moulin à eau de la dite commune,

    vers nord anne de Lahaye épouse du citoyen Michel Jan,

    vers occident une ruelle conduisant de la rue aux Guéraux audit moulin,

    vers midi terre de guillaume Rouault, dudit michel jan et femme, de mathurin Colet t de marguerite Rouault (...°

    valoir en capital la somme de 1600 livres

    huit prairial an second de la république française.

    (27 mai 1794)

  • Recteurs de la paroisse de Taden

    Noms des recteurs de la paroisse

    MOULNIER Gilles, 1615-1624

    DALIBOT Julien, 1631

    BOUCHARD Pierre, 1643-1665

    MENARD François, 1692-1698

    Rabaste Jean, 1686

    LEGAULT Jean, 1713

    TOUCHET Jean 1724

    EVEILLARD Antoine, 1750, 1764

    COCHET Yves-Gilles 1764-1770

    CATTENOS René, 1770-1791

    CATTENOS René 1791-1803.

Références documentaires

Bibliographie
  • Tourtelier Evelyne, Combescot Marie-Thérèse. Taden 177O à 1809 . Chroniques d’une commune sous la Révolution. (Document dactylographié pour accompagner l’exposition réalisée par l’amicale laïque, mairie de Taden 22 au 29 avril 1989).