Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Baliseur Henri Cevaer (Archipel des Glénan)

Dossier IM29005510 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations bateau de génie civil
Aire d'étude et canton Bretagne Sud - Châteaulin
Adresse Commune : Port-Launay
Lieu-dit : Adresse : quai

Le baliseur Henri Cevaer a été construit à Bordeaux par la Société d'exploitation des chantiers de la Garonne. La construction a été suivie par l'ingénieur en chef des Ponts et Chaussées Jacques Hemar, Chef du Service Technique des Phares et Balises. Le baliseur est dénommé Chaloupe de travaux de 16,00 m et le cahier des charges des travaux de construction a été validé par les Ponts-et-Chaussées en octobre 1960. La mise à l'eau a eu lieu en 1961.

Le nom du baliseur "Henri Cevaer" est choisi en souvenir d'un ingénieur des Phares et Balises de Concarneau, résistant, exécuté sous l'Occupation. La mission du baliseur consistait dans le transport de matériel et l'entretien des balises, des feux et des phares de la zone allant de la Laïta jusqu'à St Guénolé. L'Henri Cevaer assurait aussi la relève et le ravitaillement des gardiens de phare de Penfret et des Moutons. Il a travaillé jusqu'en 2008 puis est racheté par un particulier qui le base à Port-Launay.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1960, daté par travaux historiques
Stade de création
Commune : Gironde
Auteur(s) Auteur : Desmoulins Maurice,
Maurice Desmoulins

M. Desmoulins Maurice, Directeur-Gérant de la Société d'exploitation des chantiers de la Garonne s'est engagé à suivre le cahier des charges préétablis par les deux parties : la société d'exploitation des chantiers de la Garonne et l'ingénieur en chef des Ponts et Chaussées M. Hémar Jacques.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
chantier naval, attribution par travaux historiques

Le baliseur Henri Cevaer, dénommé par les constructeurs "Chaloupe de travaux", est d'une longueur de 17,10m pour un maître bau de 4,68m et un tirant d'eau de 1,50m. Sa vitesse est estimée à 9 nœuds. A la construction en 1960, les pièces maîtresses du bateau (quille, carlingue, étambot, étrave) sont en iroko et les varangues, contre-étraves, barrots, les bauquières, les carlingots, les serres sont en chêne. Les bordés de coque et le tableau arrière sont en acajou et les bordés de pont sont en iroko. Les membrures en acacia sont ployées à la vapeur, espacées de 265mm au maximum. Les planchers, cloisons et aménagement, vaigrage de la cale sont en sapin du Nord. Les hiloires, les plats-bords, la timonerie, l'accastillage sont en iroko. Les œuvres vives du baliseur sont doublées en cuivre. Le poste d'équipage est séparé par une cloison étanche en acier avec quatre couchettes rabattables, deux banquettes et un poste de cuisine. Le bateau est doté d'apparaux d'amarrage, de mouillage et de remorquage, d'un guindeau, d'un treuil de charge sur l'avant du mât et d'un mât de charge. Le moteur est un moteur BAUDOIN de type DK6 à 4 temps de 120cv et 6 cylindres. Un moteur auxiliaire BAUDOIN de type DK2 de 40cv. Le coût total de la dite Chaloupe de travaux s'élève à 282 554,90 NF en 1960.

Catégories patrimoine maritime
Structures coque à bouchain arrondi, à gouvernail timonerie fermée, avec hublots
Matériaux iroko
chêne
acajou
acacia
sapin
Mesures l : 17.1 m
la : 4.68 m
h : 1.5 m
Iconographies
Inscriptions & marques inscription, gravé
Précision inscriptions

Le nom Henri Cevaer est inscrit sur une plaque fixée sur le tableau arrière du bateau.

États conservations mauvaises conditions de conservation

Précision état de conservation

Le baliseur est à quai à Port-Launay sur la rivière Aulne. Les conditions d'eau saumâtre dans lequel il est conservé (mélange, d'eau douce et d'eau de mer) ne sont pas les meilleures et peuvent altérer la coque. Le bateau n'a pas eu de carénage depuis plusieurs années et les oeuvres vives doivent être endomagées.

Annexes

Références documentaires

Bibliographie
  • Il était une flotte pour les phares - L'histoire houleuse de la flotte de travail des phares et Balises, de Jean-Christophe Fichou, Marines Editions 2009.