Logo ={0} - Retour à l'accueil

Base nautique, plage du Kélenn (Carantec)

Dossier IA29131302 réalisé en 2015

Fiche

Équipement caractéristique des années 1970 dont la volumétrie constitue en soi une évocation du monde de la voile.

Dénominationsétablissement nautique
Aire d'étude et cantonBretagne
AdresseCommune : Carantec
Adresse : Plage du Kélenn

Au début des années 1970, la municipalité de Carantec se propose de développer les abords de la plage du Kelenn, avec notamment la création d'équipements sportifs et de loisirs. En mai 1974, elle jette les bases d'une ZAD (Zone d’Aménagement Différée) afin de rendre la commune prioritaire pour l’acquisition de terrains en vue des futurs aménagements. La conception d'ensemble est confiée à l'architecte brestois G. Le Lann, qui donne les plans du club-house du centre nautique Carantec-Henvic (et, plus tard, ceux d'une salle omnisports). Celui-ci est inauguré en 1976 par Eric Tabarly. En 1988, dans le cadre d'une ZAC (Zone d’Aménagement Concertée), il est complété par la construction au sud-est d'un bâtiment de 448 m2 abritant garage à bateaux, atelier mécanique et local d'entretien du matériel voilerie, sur les plans de J.-P. Guézou. La base nautique fait l'objet d'une première rénovation en 2002 (remise en état des vestiaires situés au sous-sol) et 2004 (modernisation et refonte du club-house). De nouveaux travaux sont programmés en 2018 pour une livraison au printemps 2019.

Période(s)Principale : 4e quart 20e siècle , daté par source
Dates1976, daté par source
1988, daté par source
Auteur(s)Auteur : Le Lann Guy
Guy Le Lann

Architecte DPLG, 5 rue Saint-Martin, Brest


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source
Auteur : Guézou Jean-Paul
Jean-Paul Guézou

Architecte DPLG, square de la Résistance, Morlaix


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte attribution par source

Le bâtiment de 1976 abritait à l'origine hangar, voilerie et vestiaires au sous-sol, tandis qu'à l'étage étaient installés le bar, une salle de réunion, le bureau du chef de centre et des réserves. Les travaux de modernisation qui doivent s'achever au printemps 2019, pour un montant de 235 000 € HT, visent principalement à mettre les locaux aux normes en terme d’accessibilité et à améliorer les performances énergétiques.

Mursbéton enduit
Toitardoise
Statut de la propriétépropriété de la commune