Logo ={0} - Retour à l'accueil

Bateau de compétition dit Gilliatt V

Dossier IM29005620 réalisé en 2016

Fiche

Dénominationsbateau de compétition
Aire d'étude et cantonBretagne - Guipavas
AdresseCommune : Plougastel-Daoulas
Commune : le Havre Lieu-dit : Adresse : conservatoire maritime du Havre

GILLIATT V a été construit entre 1953 et 1954 au chantier Dossunet de Joinville-le-Pont d'après un plan d'Eugène Cornu. Le commanditaire en est Albert Cadot, propriétaire du Gilliatt IV (premier 5.50M jauge internationale ; plan E. Cornu).

Eugène Cornu et Albert Cadot font appel au chantier Dossunet pour construire un bateau de compétition, alors que celui-ci est spécialisé dans la construction de petites unités légères pour le nautisme fluvial.

Le dessin de l'arrière à tableau inversé de GILLIATT V, contribue à alléger l'ensemble de la structure. Cela a permis au Gilliatt V de remporter dès 1954 de nombreuses régates nationales et internationales : coupe de France en Suède (1954), coupe d'Italie (1955).

Le Gilliatt V a connu plusieurs propriétaires :

-23 septembre 1958 : Gabriel Hamm ; Gilliatt V est baptisé FUGUE II le 24 février 1959 ; immatriculation au Havre.

-10 septembre 1962 : Pierre Lavalley ; nouveau nom de baptême : PEER GYNT ; quartier maritime de Cherbourg.

-1965 : Donald Poncet et Jean Louis Moineau ; devient "Grepon" ; immatriculation à Granville.

-1991 : Alain Guidon et Jean Louis Moineau ; immatriculation à Brest.

Le "Grepon" est restauré au chantier du Guip à Brest.

-2002 : nouveau propriétaire ; redevient Gilliatt V.

En 2013, le voilier quitte Brest pour le conservatoire maritime du Havre qui en est le propriétaire dorénavant.

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1954
Lieu d'exécutionCommune : Joinville-le-Pont
Auteur(s)Auteur : Cornu Eugène architecte naval
Auteur : Dossunet chantier naval
Personnalité : Cadot Albert commanditaire

GILLIATT V est bordé en acajou riveté de cuivre sur membrures en acacia. L'étrave, l'étambot et le safran sont en acajou. Les varangues sont en iroko. Le lest est en plomb. Le pont est en contreplaqué marine de 9 mm avec placage en teck de Birmanie. Les serres sont en pin de l'Oregon. Le mât de 12 m est en spruce, ainsi que la bôme et le tangon de spi. Les haubans sont maintenant en inox. Le jeu de voiles comportait une grand voile de 19 m², deux focs de 10 et 6 m2 et un spi. Les aménagements intérieurs simples, plancher, cockpit et couchettes démontables sont en acajou. (c) Monuments historiques

Gréement : sloop Marconi, mature en spruce de sitka, haubanage inox.

Voilure : grand voile de 19m2, foc de 7 et 10 m2, spi.

Catégoriespatrimoine maritime
Matériauxacajou
iroko
plomb
teck
pin

Mesuresl : 9.57 m
la : 1.92 m
Précision dimensions

9,57 m hors tout ; coque = 6,70 m ; Largeur au maître-bau : 1.92 Mètres

Tirant d'eau = 1.345m

Il déplace 1,845 T et jauge 2,97 tonneaux.

Statut de la propriétépropriété privée
Protectionsclassé au titre objet, 2011/03/17
(c) Région Bretagne (c) Région Bretagne ; (c) Monuments historiques - L'Haridon Erwana