Logo ={0} - Retour à l'accueil

Bateau de plaisance : "La Clarté"

Dossier IM22005422 réalisé en 2006

Fiche

Dénominationsbateau de plaisance
AppellationsLA CLARTE
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Perros-Guirec
AdresseCommune : Perros-Guirec
Lieu-dit : Ploumanac'h

Le bateau "La Clarté" est le dernier bateau construit en 1967 par François Hervé, charpentier de marine de Trégastel. Il a été repéré en 1994 dans le cadre de l'inventaire du patrimoine naval de la Bretagne. Des touristes, habitués de Trégastel, allaient tous les ans à la pêche avec le bateau de pêche de René Dutertre, marin professionnel, armateur d'une chaloupe "La Clarté", construit par le chantier Sibiril en 1929, dernier flambart de la région. Ils finirent par racheter le bateau et l'armèrent en plaisance. Ce bateau nécessitant quelques travaux après de nombreuses années en plaisance, ses nouveaux propriétaires l'abandonnèrent en 1967 pour faire construire un nouveau bateau plus moderne auprès du chantier naval François Hervé, qu'ils appelèrent du même nom "La Clarté". Il fut vendu plus tard à Louis Morvan, ancien maître du port de Ploumanac'h et à Denis Lambert, qui commencèrent à le restaurer, avant de le céder pour le franc symbolique à l'association "Bag Ploumanac'h, créée en 1999. Les premiers travaux furent réalisés par les adhérents de l'association dans l'atelier de la Clarté, prêtée par Hignard, pendant 6 mois avant de rejoindre le chantier Colombier de Pleumeur-Bodou pour une restauration plus complète (re-cloutage de la coque). Le bateau navigue aujourd'hui avec l'association "Bag Ploumanac'h", dont les adhérents ont regréé le bateau en flambart comme son prédécesseur. Quoique la motorisation eut été prévue dés sa construction, "La Clarté a conservé des formes de voilier avec un retour de galbord prononcé, proche des bateaux de pêche armés à Ploumanac'h et à Trégastel dans les années 1930. "La Clarté" s'est révélée un bon voilier, assez proche des bateaux existant autrefois à Trégastel et à Ploumanac'h. Une dérogation fut accordée par les Affaires maritimes pour peindre sur la coque le numéro d'immatriculation de l'ancien "La Clarté" : LA 531 (ancien quartier de Lannion). La couleur noire de la coque étant surtout représentative des bateaux de Ploumanac'h, qui ont conservé plus longtemps cette couleur pour les coques de bateau alors que Trégastel, sous l'influence des touristes plaisanciers, a avait opté pour une couleur plus claire (témoignage oral de Bertrand Quéré).

Période(s)Principale : 3e quart 20e siècle
Dates1958
Auteur(s)Auteur : Hervé constructeur

La "Clarté" est un canot creux, non ponté, construit à franc bord, membrures sciées en chêne et en orme de forte section et bordés en Nyangon ; les plats bords ont été refaits (hiloires et passavents). Les fonds sont très plats avec une étrave ronde à la flottaison, tableau large et droit, quille longue en différence avec une rablure droite. Le gréement est au tiers comme à l'étaient à l'origine les chaloupes de Trégastel et de Ploumanac'h, avant de suivre l'influence des bateaux de Trébeurden, qui ont adopté le gréement de sloop. La coque est motorisée (Couach 18 Cv).

Catégoriespatrimoine maritime
Structuresnon ponté
Matériauxbois
Précision dimensions

l = 610 ; la = 240. Tirant d'eau 95 cm.

États conservations
Précision état de conservation

La coque a entièrement été restaurée en 1999. En état de naviguer.

Statut de la propriétépropriété d'une association
Intérêt de l'œuvreÀ signaler