Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Batterie Hoche, Haute Boulogne (Le Palais)

Dossier IA56132128 réalisé en 2017

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Précision dénomination batterie de côte
Dénominations batterie
Aire d'étude et canton Bretagne Sud
Adresse Commune : Palais (Le)
Lieu-dit : Haute Boulogne
Cadastre : AH 8

La batterie Hoche est une des trois batteries, avec les batteries du Vésuve et de l'Etna, construites en 1801 pour renforcer la défense maritime du Palais. En 1803 comme en 1813, elle est armée de deux canons de 18 livres et d'un mortier de 10 pouces.

La "Commission mixte d'armement des côtes de la France, de la Corse et des îles" de 1841 ne la conserve pas.

En juillet 1858, une conférence mixte entre officiers du génie, de l'artillerie et de la marine constate le besoin de batteries de côte supplémentaires pour le front de mer du Palais. Le Comité des fortification abonde dans leur sens, et la commission de défense des côtes de 1859 ajoute quatre batteries au programme d'armement :

- batterie du Vésuve, cinq canons de 30 livres ou obusiers de 22 cm ;

- bastion 4 de la citadelle, deux mortiers de 32 cm ;

- batterie de l'Etna, six canons de 30 livres ou obusiers de 22 cm ;

- batterie Hoche, trois canons de 30 livres ou obusiers de 22 cm.

La batterie Hoche est restaurée en même temps que la batterie du Vésuve en 1861-1862, tandis qu'on renonce à établir des mortiers dans le bastion 4 de la citadelle faute de place. La modernisation de la batterie de l'Etna reste à l'état de projet.

La batterie Hoche n'est pas conservée par la commission de défense des côtes en 1874. Elle est déclassée par la loi du 27 mai 1889.

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle , daté par travaux historiques
Principale : 3e quart 19e siècle , daté par source
Dates 1801, daté par travaux historiques
1861, daté par source
Auteur(s) Auteur : Génie

La batterie Hoche est située à mi-falaise, immédiatement à l'est des lunettes D et E et de l'extrémité nord du camp de Haute Boulogne. D'après les documents du 19e siècle, elle est un simple épaulement terrassé en arc de cercle.

Elle apparaît très effacée sur les photographies aériennes anciennes. Son état actuel est inconnu.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Service historique de la Défense, Département Armée de Terre, Vincennes. Archives de l'Artillerie ; Sous-série 3 W, Opérations militaires : 3 W 55, Direction de Nantes. Tableau d'armement des côtes de la Direction par arrondissement et par batteries au 1er fructidor an 11e [20 août 1803].

    Service Historique de la Défense du Château de Vincennes : 3 W 55
  • Service historique de la Défense, département Armée de Terre, Vincennes. Archives de l'Artillerie ; Sous-série 3 W, Opérations militaires : 3 W 32, documents concernant le 3e arrondissement maritime (Lorient). Directions d'Artillerie de Nantes et de Brest. État général de l'armement des batteries de côtes au 1er juillet 1813.

    Service Historique de la Défense du Château de Vincennes : 3 W 32
  • Service historique de la Défense, département Armée de Terre, Vincennes. Archives de l'Artillerie ; Sous-série 3 W, Opérations militaires : 3 W 32, Documents concernant le 3e arrondissement maritime (Lorient). Projet d'armement des côtes de la France, de la Corse et des îles. Titre III : Projet d'armement des côtes du 3e arrondissement maritime (Lorient), 1841-1843.

    Service Historique de la Défense du Château de Vincennes : 3 W 32
  • Service historique de la Défense, département Armée de Terre, Vincennes. Archives du Génie ; Article 12, Avis du Comité : 1 VK 577. Commission de défense des côtes : tableau faisant connaître le nombre, l'armement et le classement des batteries de côtes des 1er (Cherbourg), 2e (Brest), 3e (Lorient), 4e (Rochefort) et 5e (Toulon) arrondissements maritimes, de la Corse, de l'Algérie et des colonies, 1860-1862.

    Service Historique de la Défense du Château de Vincennes : 1 VK 577
  • Service historique de la Défense, Département Marine, Lorient. Archives de la Place et du Génie de Belle-Île-en-Mer ; Sous-série 4 S2, archives du Génie de Belle-Île-en-Mer : 4 S2 52, Direction du Génie de Brest, Place de Belle-Île, Règlement général et définitif des dépenses faites pour les fortifications de la place de Belle-Île (défense des côtes) pendant l'exercice 1861, 19 juillet 1862.

    Service Historique de la Défense de Lorient : 4 S2 52
  • Service historique de la Défense, Département Marine, Lorient. Archives de la Place et du Génie de Belle-Île-en-Mer ; Sous-série 4 S2, archives du Génie de Belle-Île-en-Mer : 4 S2 52, Direction du Génie de Brest, Place de Belle-Île, Règlement général et définitif des dépenses faites pour les fortifications de la place de Belle-Île (défense des côtes) pendant l'exercice 1862, 6 mars 1863.

    Service Historique de la Défense de Lorient : 4 S2 52
  • Service historique de la Défense, département Armée de Terre, Vincennes. Archives du Génie ; Article 12, Avis du Comité : 1 VK 41, Mémoires généraux sur les frontières maritimes, 1853-1885. Rapport sur la situation des travaux de défense des côtes à la fin de l'exercice 1861.

    Service Historique de la Défense du Château de Vincennes : 1 VK 41
  • Service historique de la Défense, Département Armée de Terre, Vincennes. Archives de la Guerre, Troisième République ; Sous-série 7 N, Etat-Major de l'Armée : 7 N 1881, Commission de défense des côtes, délibérations et correspondance expédiée, 1870-1878. Tableau détaillé par directions et par batteries du personnel nécessaire au service des batteries de côte, joint à la note du 22 février 1876, armement définitif.

    Service Historique de la Défense du Château de Vincennes : 7 N 1881
Bibliographie
  • LE POURHIET-SALAT, Nicole, La défense des îles bretonnes de l´Atlantique, des origines à 1860, Vincennes, Service Historique de la Marine, 1983, 2 vol. : XLV-375 p. XXV pl.