Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Batterie, Nosterven (Groix)

Dossier IA56132088 réalisé en 2016
Appellations Fort de Nosterven
Dénominations batterie
Aire d'étude et canton Bretagne Sud
Adresse Commune : Groix
Lieu-dit : Batterie de Nosterven
Cadastre : 000 ZH 0056

La batterie de Nosterven participe à la défense de la plage des Grands Sables depuis la guerre de Succession d'Autriche (1740-1748). En 1745, elle est armée de quatre canons de 6 livres. Dix ans plus tard ne s'y trouvent plus qu'un canon de 8 livres et deux de 6. Son armement reste similaire pendant les guerres de la Révolution et de l'Empire, avec deux canons de 8 livres en 1803 et trois en 1813.

Des nombreux ouvrages - batteries, redoutes et retranchements - couvrant la côte est de l'île de Groix au 18e siècle, elle est la seule conservée avec le fort Lacroix par la "Commission mixte d'armement des côtes de la France, de la Corse et des îles" de 1841. Celle-ci déroge à ses principes en ne lui attribuant que deux obusiers de 22 cm, alors qu'elle tend à supprimer les batteries armées de moins de quatre pièces d'artillerie. Le réduit doit être un corps de garde défensif n° 3. Les batteries du Gripp et du Grognon sont également conservées, tandis que quatre postes garde-côtes envisagés sur les côtes de l'île sont supprimés au cours de l'étude du programme. Le nouvel épaulement de la batterie et son corps de garde sont construits de 1846 à 1848. En 1868 un pan de falaise s'effondre, entraînant avec lui une partie du parapet de la batterie. Un nouveau parapet est reconstruit en retrait en 1870.

La batterie de Nosterven n'est pas conservée comme ouvrage d'artillerie de côte après la guerre de 1870 mais n'est pas déclassée et sert à la surveillance de l'atterrissage du câble télégraphique sous-marin Gâvres-Groix. Le site est une station d'écoute par microphones durant l'entre-deux-guerres et est remis à la Marine en 1932. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands installent une batterie antiaérienne près du sémaphore situé en arrière de la batterie.

La batterie est actuellement une propriété privée, le corps de garde est réaménagé en habitation.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1848, daté par source, daté par travaux historiques
Auteur(s) Auteur : Génie

Le parapet de la batterie est très ruiné. Il subsiste une portion de son mur de genouillère, mais tout le terrassement a disparu entre 1958 et 1977. Les blocs de pierre de taille soutenant les affûts sont déplacés et gisent un peu plus loin.

Le corps de garde crénelé est transformé en habitation.

Murs micaschiste moellon
granite pierre de taille
États conservations inégal suivant les parties, mauvais état
Statut de la propriété propriété privée
Sites de protection loi littoral

Annexes

  • Propositions de la commission de 1841 pour la batterie de Nosterven.

    Armement proposé par la Commission.

    [...]

    Île de Groix.

    [...]

    Batterie de Nosterven.

    La batterie de Nosterven sera restaurée.

    Cette batterie sera armée de 2 obusiers de 22c, tirant sur la plage.

    Elle aura pour réduit un corps de garde défensif n° 3 et sera classée de 3e importance.

    La batterie de Nosterven a été construite sur le flanc gauche d'un petit cap, d'où elle voit de revers la plage des Goyaves. Sur la pointe même du Bazeau, il y avait autrefois une seconde batterie, plus grande, plus élevée que la première. Le choix entre ces deux positions ne peut être un instant douteux. La batterie basse est sans contredit préférable.

    Il n'existe pas pour cette batterie, ni corps de garde, ni magasin à poudre ; les munitions étaient déposées au fort Lacroix.

    L'épaulement ne présente plus aujourd'hui que l'aspect d'un mamelon informe.

    (Service historique de la Défense, département Armée de Terre, Vincennes. Archives de l'Artillerie ; Sous-série 3 W, Opérations militaires : 3 W 32, Documents concernant le 3e arrondissement maritime (Lorient). Projet d'armement des côtes de la France, de la Corse et des îles. Titre III : Projet d'armement du 3e arrondissement maritime (Lorient), 1841-1843, p. 46-47)

Références documentaires

Documents d'archives
  • Service historique de la Défense, Département Armée de Terre, Vincennes. Archives de l'Artillerie ; Sous-série 3 W, Opérations militaires : 3 W 58, Documents particuliers à la Direction de Brest. Etat du canon de l'Isle de Groix, 12 juin 1755.

    Service Historique de la Défense du Château de Vincennes : 3 W 58
  • Service historique de la Défense, Département Armée de Terre, Vincennes. Archives de l'Artillerie ; Sous-série 3 W, Opérations militaires : 3 W 55, Direction de Nantes. Tableau d'armement des côtes de la Direction par arrondissement et par batteries au 1er fructidor an 11e [20 août 1803].

    Service Historique de la Défense du Château de Vincennes : 3 W 55
  • Service historique de la Défense, département Armée de Terre, Vincennes. Archives de l'Artillerie ; Sous-série 3 W, Opérations militaires : 3 W 32, documents concernant le 3e arrondissement maritime (Lorient). Directions d'Artillerie de Nantes et de Brest. État général de l'armement des batteries de côtes au 1er juillet 1813.

    Service Historique de la Défense du Château de Vincennes : 3 W 32
  • Service historique de la Défense, département Armée de Terre, Vincennes. Archives de l'Artillerie ; Sous-série 3 W, Opérations militaires : 3 W 32, Documents concernant le 3e arrondissement maritime (Lorient). Projet d'armement des côtes de la France, de la Corse et des îles. Titre III : Projet d'armement des côtes du 3e arrondissement maritime (Lorient), 1841-1843.

    Service Historique de la Défense du Château de Vincennes : 3 W 32
  • Service historique de la Défense, département Armée de Terre, Vincennes. Archives du Génie ; Article 12, Avis du Comité : 1 VK 42, Travail de la commission d'armement des côtes sur les frontières maritimes, 1844. Avis du Comité des fortifications du 7 novembre 1844.

    Service Historique de la Défense du Château de Vincennes : 1 VK 42
  • Service historique de la Défense, département Armée de Terre, Vincennes. Archives du Génie ; Article 12, Avis du Comité : 1 VK 41, Mémoires généraux sur les frontières maritimes, 1853-1885. Tableau annexé à l'avis du Comité des Fortifications en date du 3 juin 1857, Tableau A des batteries et autres ouvrages défensifs des côtes exécutés depuis 1845 (jusqu'au 31 décembre 1856).

    Service Historique de la Défense du Château de Vincennes : 1 VK 41
  • Service historique de la Défense, département Armée de Terre, Vincennes. Archives du Génie ; Article 8, Places françaises et d'Algérie : 1 VH 1474, Place de Port-Louis, projets et dépenses annuels, 1847-1856. Direction du Génie de Nantes, Place de Port-Louis, Mémoire du chef du Génie sur les projets pour 1848, 9 février 1848.

    Service Historique de la Défense du Château de Vincennes : 1 VH 1474
Bibliographie
  • LE POURHIET-SALAT, Nicole, La défense des îles bretonnes de l´Atlantique, des origines à 1860, Vincennes, Service Historique de la Marine, 1983, 2 vol. : XLV-375 p. XXV pl.

  • FAUCHERRE, Nicolas, PROST, Philippe, CHAZETTE, Alain (sous la dir. de), Les Fortifications du littoral, La Bretagne Sud, Chauray-Niort, 1998, 279 p., collection : les fortifications du littoral. ISBN 2-910137-24-4.

  • TRUTTMANN, Philippe (Colonel), Les derniers châteaux forts, les prolongements de la fortification médiévale en France 1634-1914 , Thionville, Klopp, 1993, 253 p. ISBN 2-906535-75-3.

  • CHAZETTE, Alain, et al. Atlantikwall. Mythe ou réalité. Éditions Histoire et Fortifications, 2008, 480 p.

  • CHAZETTE, Alain, TOMINE, Jacques. A la découverte des fortifications de l'île de Groix. Spécial randonnée. Éditions Histoire et Fortifications, 2011, 64 p.

Périodiques
  • CHAURIS, Louis, Pierres de construction dans un terroir sans granite : l'île de Groix, Penn ar Bed, décembre 2004, n° 190/191, p. 46-54.