Logo ={0} - Retour à l'accueil

Bourg de Maure-de-Bretagne (Maure-de-Bretagne fusionnée en Val d'Anast en 2017)

Dossier IA35002968 réalisé en 1998

Fiche

Œuvres contenues

Dénominationsbourg
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Maure-de-Bretagne
AdresseCommune : Val d'Anast
Lieu-dit : Maure-de-Bretagne
Cadastre : 1983 AB AC
Précisionscommune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Maure-de-Bretagne
La bourgade d'Anast, siège éponyme d'une vaste paroisse, commandait dès le milieu du IXe siècle les passages à gué des anciennes voies menant de Guer à Lohéac (d'ouest en est), et de Maxent à Pipriac (du nord au sud). Le point de croisement coïncide avec le sommet de la petite éminence occupée par l'église Saint-Pierre. Le site a probablement servi d'assiette à un château primitif protégé au nord et à l'est par deux étangs aménagés sur le cours marécageux du Ruisseau de Querpon, dont il contrôlait les chaussées. Chef-lieu de la seigneurie de Maure depuis le XIIIe siècle comme l'atteste la motte castrale du Ros, la ville de Maure était reliée au Château de Crépeneuc où le sire résidait par un chemin pavé. Celui-ci y jouissait de trois foires tenues à la Saint-Maur (15 janvier), le jeudi de l'Ascension et à la Saint-Claude (6 juin) sur l'actuelle place de l'église où se trouvaient des halles et étaux détruits durant l'Entre-deux-guerres. Le four à ban, l'auditoire, les prisons et basses-fosses ont également disparu. La structure en étoile de la trame ancienne, telle qu'elle apparaît sur le cadastre de 1830, se reconnaît encore dans la voirie contemporaine, quelque peu perturbée par le percement de la voie ferrée reliant Messac à Ploërmel et les extensions du bourg à la fois vers l'ouest et vers le sud L'ensemble bâti n'a conservé que peu d'éléments anciens ; le presbytère fait figure de joyau dans ce contexte où le taux de renouvellement architectural avoisine 90 %, laissant du siècle qui s'écoule entre 1840 et 1940 une architecture assez ordinaire. Il convient cependant de citer la gare, la gendarmerie de Laloy et surtout l'église d'Arthur Regnault.
Période(s)Principale : 15e siècle
Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien, tableau d'assemblage, section S 1/4000e, Mairie de Maure-de-Bretagne. 1830.

  • Plan cadastral napoléonien, section S3 dite du bourg (partie nord-ouest), 1/1000e. Mairie de Maure-de-Bretagne. 1830.

  • Plan cadastral napoléonien, section S3 dite du bourg (partie nord-est), 1/1000e. Mairie de Maure-de-Bretagne. 1830.

Bibliographie
  • GUILLOTIN DE CORSON. Les grandes seigneuries de Haute-Bretagne. reprise de l'édition de 1898, Le Livre d'histoire, Paris, 1999, 3 volumes.

    T.II p. 218-219
  • BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine Histoire Archéologie Monuments Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929, 4 vol.

    T.II p. 348-349