Logo ={0} - Retour à l'accueil

Calice et patène (Ploubalay fusionnée en Beaussais-sur-Mer en 2017)

Dossier IM22005021 réalisé en 2006

Fiche

Le calice de Ploubalay est une oeuvre majeure dans la production d'orfèvrerie de haute Bretagne antérieure au XVIIe siècle dont l'intérêt revêt trois aspects. D'abord le style et la qualité de l'objet, les inscriptions portées ainsi que l'iconographie de la patène d'origine, enfin la présence sur une oeuvre encore d´esprit gothique du premier poinçon de communauté de Saint-Malo, associé à celui d'un orfèvre. L'élégant pied à lobes et redents, la cloche aplatie dont la forme passe du cercle à l'hexagone, et d'où sort le fut à six pans, les petits contreforts qui en ornent les arêtes, le noeud relativement important à feuillages affrontés ainsi que l'évasement prononcé de la coupe signalent une réalisation de la première moitié du XVIe siècle, voire du premier quart. Certains détails d'exécution font de cette oeuvre sobre mais raffinée une pièce de premier plan : le galon estampé qui orne la tranche du pied, la moulure vigoureuse qui souligne le passage entre le pied et le fut, le léger décrochement des pilastres qui animent le volume. La collerette de feuillages découpée, repoussée-ciselée, appliquée à la base de la coupe est également un indice de qualité. Les six boutons du noeud gravés du patronyme MARIE précédé de l'initiale O pour Olivier, surmontée d´une croix, ainsi que l'inscription gravée au tremblé sous la cloche du pied, DOM+ OLIE+MARIE, livrent le nom du commanditaire de l'objet, un certain Olivier Marie, qui dut être au XVIe siècle, recteur de Ploubalay. Ce nom de Marie est connu dans le pays de Dol, il est celui porté à partir du XVe siècle, par une famille noble anciennement appelée Le Diable. Le titre de DOM (pour dominus), réservé aux dignitaires ecclésiastiques réguliers est à rapprocher de l'ancien prieuré de Saint-Cadreuc situé sur le territoire de Ploubalay qui relevait de l'abbaye bénédictine de Saint-Jacut-de-la-Mer. La patène contemporaine du calice, porte les mêmes poinçons que lui. Elle est gravée de l'image du Bon Pasteur au milieu d'arbres stylisés à l'extrême d'un esprit encore très gothique. La présence sur les deux pièces du poinçon de communauté de Saint-Malo au navire en forme de caravelle, l'un des premiers connus pour cette ville, ainsi que celui d'un orfèvre anonyme ajoute un surcroît d'intérêt à ces objets qui témoignent bien de la qualité du travail des maîtres malouins dès les débuts de la production.

Dénominationscalice, patène
Aire d'étude et cantonHaute-Bretagne - Ploubalay
AdresseCommune : Beaussais-sur-Mer
Lieu-dit : Ploubalay
Emplacement dans l'édificepresbytère
Précisionschangement du nom de la commune après inventaire commune inventoriée sous le nom : Ploubalay

Calice réalisé par un orfèvre malouin, au poinçon I.P non identifié, pour un prètre du nom d'Olivier Marie, au cours de la première moitié du XVIe siècle.

Période(s)Principale : 1ère moitié 16e siècle
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Bretagne, 35, Saint-Malo
Auteur(s)Auteur : P. I. orfèvre
Personnalité : Marie Olivier commanditaire

Base à six lobes et six redents. Tige hexagonale ornée, sur les arêtes, de six contreforts. Noeud à six boutons. Feuilles découpées à la base de la coupe. Coupe évasée.

Catégoriesorfèvrerie
Matériauxargent, repoussé, ciselé, gravé, estampage, fondu, doré
Précision dimensions

h = 22,5 ; d = 15,5. Diamètre à la base. Dimension de la patène : d = 15,5.

IconographiesCrucifixion
Bon Pasteur
Précision représentations

Crucifixion sur le pied ; Bon Pasteur sur la patène.

Inscriptions & marquespoinçon de maître
poinçon de communauté
inscription
inscription concernant l'iconographie
Précision inscriptions

Poinçons (sur le pied et sur le bord de la patène) : poinçon de maitre, initiales I et P dans un cartouche rectangulaire. Poinçon de communauté de Saint-Malo : une nef. Inscription : ECCE * AGNUS * DEI * QUI * TOLLIS * PECCATA * MUNDI (sur la patène). inscription, gravée au tremblé : DOM + OLIE + MARIE (sous la base). O, M, A, R, I, E, dans chaque bouton du noeud.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 1966/02/15