Logo ={0} - Retour à l'accueil

Calice

Dossier IM35021373 réalisé en 2006

Fiche

Ce calice est l´exemple même d´une oeuvre composite dont les remaniements ne nuisent pas à la qualité de l´ensemble. Le pied, sans ressaut, à découpe en accolade, la tige torse dont la base est ornée d´arcatures, le noeud à boutons carrés, parfaitement gothiques mais anonymes, datent incontestablement du XVe siècle. Les fenestrages tournants et repercés, la gravure incisive des boutons, correspondent à une réalisation de qualité, au-dessus des pièces ordinaires de l´époque. La coupe, par contre, plus haute que sur les modèles de cette époque et surtout insuffisamment évasée, est une réfection du XVIIe siècle. Elle porte avec le poinçon de communauté de Rennes et la lettre-date, A entre les pattes pour l´année 1630, le poinçon de l´orfèvre rennais Richard Drouais. Les émaux qui remplissent le fond des arcatures à la base de la tige, opaques et non translucides comme il se devrait pour une fabrication d´époque gothique, correspondent à une réfection du XIXe siècle. Une patène du XVIe siècle a été associée à ce calice à une date indéterminée, avant son entrée dans les collections du musée.

Dénominationscalice
Aire d'étude et cantonHaute-Bretagne
AdresseCommune : Rennes
Adresse : 10 cours des Alliés
Emplacement dans l'édificemusée de bretagne
Rennes

Pied et tige 15e siècle, Coupe remplacée au 2e quart du 17e siècle par Richard Drouais, de Rennes. Emaux à la base de la tige refaits au19e siècle. Une patène du 16e siècle, habituellement associée à ce calice et portant un poinçon de maître I P, est traitée dans un dossier séparé. .

Période(s)Principale : 15e siècle
Principale : 2e quart 17e siècle
Principale : 19e siècle
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Bretagne, 35, Rennes
Auteur(s)Auteur : Drouais Richard orfèvre
Catégoriesorfèvrerie
Matériauxargent, ciselé, ciselé au mat, émail
Précision dimensions

h = 27 ; d = 15

Inscriptions & marquespoinçon de maître
poinçon de communauté
Précision inscriptions

Poinçons (sur le bord de la coupe) : initiales R et D séparées par une hermine, un point sous chaque lettre, une fleur de lys au dessus : maître Richard Drouais ; communauté de Rennes, vers 1630 : hermine passante, lettre R au dessus, lettre A entre les pattes.

États conservationsoeuvre composite
oeuvre restaurée
Précision état de conservation

Pied et tige du 15e siècle ; coupe 17e siècle ; émaux refaits au 19e siècle.

Statut de la propriétépropriété d'un établissement public
Intérêt de l'œuvreÀ signaler