Logo ={0} - Retour à l'accueil

Calice

Dossier IM22005051 réalisé en 2006

Fiche

On ne connaît que très peu d´oeuvres de l´orfèvre Jean-Joseph Falguière. Ce dernier, né à Toulouse en 1707, après avoir fait son apprentissage à Pamiers, s´installe à Dinan en 1740 où il exerce jusqu´en 1780. On serait tenté d´attribuer à la formation méridionale de l´orfèvre, l´adoption précoce en 1753 d´un pied et d´une tige à contours chantournés, suivant en cela l´évolution de la mode vers le milieu du XVIIIe siècle telle que l´on peut également la constater, dans le domaine de l´orfèvrerie domestique sur les pieds de flambeaux. En réalité et contre toute attente, les calices du XVIIIe siècle conservés dans la région Midi-Pyrénées, ne présentent guère de formes rocailles et semblent bien au contraire prolonger les formes héritées du siècle antérieur. En revanche il est intéressant de comparer ce calice à des modèles similaires réalisés par Jean Loison de Rennes ou Mathieu-François Oudoore de Saint-Malo, qui présentent à la même époque des pieds à contour chantournés. Quelques pièces nantaises, il est vrai légèrement plus tardives, des années 1760, 1770, présentent aussi ce parti de pied à contour chantourné. L´ensemble du calice est délimité en quatre sections marquées par les ressauts du pied qui se prolongent sur le fût sous la forme de pilastres étranglés. Les cadres qui délimitent ainsi chaque panneau, la mouluration unie à la rencontre de la bordure et de la cloche du pied ainsi que des bagues de la tige, renforcent la structure de l´objet tout autant que l´emploi systématique des fonds matis qui en rehausse les décors. A l´intérieur de ces compartiments, la symbolique eucharistique des grappes de raisin, et des épis de blé, ainsi que des roseaux, discrètement mêlée à un décor de cartouches rocaille symétriques est aussi une véritable nouveauté.

Dénominationscalice
Aire d'étude et cantonHaute-Bretagne
AdresseCommune : Dinan
Emplacement dans l'édificepresbytère

Rare oeuvre de Jean-Joseph Falguière, orfèvre de Dinan, exécutée en 1750-1753, achetée à l'hôtel des ventes de Brest le 22 mai 1990.

Période(s)Principale : 3e quart 18e siècle
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Bretagne, 22, Dinan
Auteur(s)Auteur : Falguière Jean-Joseph orfèvre

Coupe dorée ; pied, bagues et tige à contour chantourné.

Catégoriesorfèvrerie
Matériauxargent, repoussé, ciselé, ciselé au mat
Précision dimensions

h = 26,5 ; pds = 440

Inscriptions & marquespoinçon de maître
poinçon de communauté
poinçon de charge
poinçon de décharge
Précision inscriptions

Poinçons (sous le pied) : initiales J et F séparées par une hermine, deux grains de remède et une fleur de lys couronnée au dessus, maître Jean--Joseph Falguière ; jurande de Dinan, 1753-1755 : lettre A couronnée, une tout entre les jambes ; charge de Dinan, à partir de 1750 : lettre T ; décharge de Dinan : une étoile dans un cercle.

Statut de la propriétépropriété d'une association diocésaine
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 1994/03/02