Logo ={0} - Retour à l'accueil

Carrière de granite Belgi, puis carrière et usine de taille de matériaux de construction Rioche, route départementale 766 (Bobital)

Dossier IA22001340 réalisé en 2002

Fiche

Précision dénominationcarrière de granite
Appellationscarrière Belgi, puis carrière et usine de taille de matériaux de construction Rioche, puis Les Granits de Bretagne, actuellement Gicquel
Parties constituantes non étudiéesatelier de réparation, bureau, excavation, logement de contremaître, logement patronal, cité ouvrière
Dénominationscarrière, usine de taille de matériaux de construction
Aire d'étude et cantonArrondissement de Dinan - Dinan Ouest
AdresseCommune : Bobital
Lieu-dit : route départementale 766
Cadastre : 1983 B1 1, 2, 7, 9 à 15, 142 à 144, 162, 164 à 171, 531, 578, 580, 581 ; Hinglé (Le) 1983 A1 494, 516, 522, 523, 999
Précisionsoeuvre située en partie sur la commune Hinglé (Le)

Cette carrière de granite est citée dès 1868 dans le Journal Union Malouine et Dinanaise. Elle est reprise dans les années 1920 par M. Belgi. En 1935, René Rioche fait l'acquisition de la carrière. L'activité concerne l'extraction, mais aussi la taille de tout le granite extrait destiné aux monuments funéraires, au bâtiment, ainsi qu'à la voirie (bordures de trottoirs, etc.). Ces matériaux ont notamment été utilisés lors de la reconstruction de Saint-Malo (35) intra-muros, après le bombardement de 1944. Entre 1946 et 1947, des premiers bureaux sont édifiés sur le site, suivi d'un second lot bâti peu avant 1970 et servant également de logements. Des maisons ouvrières sont aussi construites entre 1946 et 1948, à proximité du site : impasse G. Bessis et rue Jean Garnier. Entre 1955 et 1959, R. Rioche fait bâtir son logement. En 1959 et 1960 (de source orale), la cité ouvrière dite de la Maltournée est construite le long de la RD 766. Vers 1960, l'entreprise Rioche recrute de la main d'oeuvre étrangère, notamment portugaise, espagnole et turque. Au cours de l'hiver 1965, R. Rioche et ses enfants Yves et Nicole, ainsi que Jean Costard et René, Armel et Patrick David, forment la société anonyme Les Granits de Bretagne. Le siège social est fixé à Bobital (22), au lieu d'habitation de R. Rioche. La carrière Rioche cesse son activité en 1970. Elle est reprise par M. Bérichel. Un bâtiment destiné à exposer des cheminées taillées en granite, est construit vers 1975. En 1988, M. Gicquel père prend la direction de la carrière, qui la cède ensuite à ses deux fils. Avec l'extraction de blocs pesant de 10 à 25 t, la société anonyme Gicquel fournit les matériaux à l'usine de taille de matériaux de construction voisine : Bretagne Granits, implantée sur la commune du Hinglé (22), qui se charge de les débiter, ainsi qu'à celle que les deux frères Gicquel possèdent également à Languédias (22). Actuellement, la carrière Gicquel est toujours en activité ; les ateliers de taille ont été détruits. Vers 1938-1940, la carrière Rioche emploie une cinquantaine d'ouvriers contre cent quatre vingt cinq à deux cent trente et un entre 1965 et 1975. Actuellement, seuls les deux frères Gicquel exploitent la carrière.

Période(s)Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Dates1946, daté par source
1955, daté par tradition orale
1959, daté par tradition orale

Le site de la carrière Rioche comprend, d'une part l'excavation et l'atelier de réparation, et d'autre part les bureaux situés à l'entrée du site, puis les cités ouvrières. En rez-de-chaussée, l'atelier est bâti en parpaings de béton et est couvert d'un toit à longs pans en tôle ondulée. Le bâtiment des bureaux bâti vers 1970, de plan rectangulaire allongé, est édifié en pierres de taille (petit appareil) en granite ; à un étage de comble, il est couvert d'un toit à croupes en chaume. Les deux rangées de maisons ouvrières ainsi que les bureaux les plus anciens, qui ont conservé cette fonction, de plan en T, sont construits dans les mêmes matériaux avec une couverture en ardoises. Les baies, rectangulaires et à arcs en plein cintre, sont encadrées de pierres de taille en granite. La cité ouvrière de la Maltournée, située le long de la RD 766, s'organise en trois alignements de deux ou trois corps de bâtiments de plan allongé abritant chacun deux unités de logements. Le logement patronal Rioche, édifié entre 1955 et 1959, présente un aspect monumental avec un plan en L et de grandes pierres de taille en granite. Il est situé dans une vaste propriété fermée par un très beau portail en pierres de tailles en granite à arc en plein cintre doté d'une grille en fer forgé.

Mursgranite
béton
moellon
parpaing de béton
Toitardoise, métal en couverture, tôle ondulée, bois en couverture, chaume
Étagesrez-de-chaussée, étage de comble
Couverturestoit à longs pans
croupe
pignon découvert
Énergiesénergie électrique
achetée
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20032201504NUCB : Collection particulière

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Côtes d'Armor. Sous-série HP 53. Grand annuaire-almanach illustré pour toute la France et les Côtes-du-Nord, Saint-Brieuc, Guyon imprimeur-éditeur, 1880.

    p. 116
  • AD Côtes d'Armor. Sous-série HP 54. Annuaire-Almanach général des cent mille adresses des Côtes-du-Nord pour l'année 1886.

    p. 347
  • AD Côtes d'Armor. Série S ; sous-série 80 S : 80 S 1 (7). Mine : contrôle de l'industrie minérale et métallurgique. Généralités : rapports de l'ingénieur en chef, carrières, 1870-1874.

  • AD Côtes d'Armor. Série S ; sous-série 80 S : 80 S 2 (81). Mine : contrôle de l'industrie minérale et métallurgique. Gisements (dossiers classés par commune), an XI-1936.

Bibliographie
  • BOUGEARD, Christian. Les entreprises industrielles des Côtes-du-Nord pendant la guerre 1939-1945. Mémoires de la Société d'histoire et d'archéologie de Bretagne, 1988, n°65.

    p. 295-311
  • GONTRAN, Louis, LAFFICHE, Armel. Le XXe siècle au Hinglé : l'épopée du granit. Le Pays de Dinan, 2000, n°20.

    p. 111-119
  • Le développement économique des Côtes-du-Nord : agriculture, industrie, commerce. Saint-Brieuc : Ministère de la guerre - comité d'action économique de la Xe région. 1919.

    p. 143-153 Bibliothèque municipale de Rennes : 48602