Logo ={0} - Retour à l'accueil

Carrière de granite de la Morinais, puis usine de taille de matériaux de construction (Louvigné-du-Désert)

Dossier IA35000676 réalisé en 1998

Fiche

Précision dénominationcarrière de granite
Appellationscarrière de granite de la Morinais, puis usine de taille de matériaux de construction
Parties constituantes non étudiéesatelier de fabrication, entrepôt industriel, bureau, excavation, transformateur
Dénominationscarrière, usine de taille de matériaux de construction
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Louvigné-du-Désert
AdresseCommune : Louvigné-du-Désert
Lieu-dit : la Morinais
Cadastre : 1987 H 305 à 310, 330 à 337

La carrière de granite de la Morinais est attestée en 1904. Associée à une usine de taille de matériaux de construction, elle est toujours en activité. En 1936, pour des revendications salariales, cinquante-cinq des soixante tailleurs de pavé de la carrière cessent le travail. En 1998, vingt-sept salariés sont employés par l'entreprise.

Période(s)Principale : limite 19e siècle 20e siècle

Site entièrement remanié dont il ne subsiste aucun bâtiment d'origine. Tandis que l'excavation se situe à l'arrière du site, les différents ateliers de fabrication, entrepôts industriels et bureaux sont implantés à l'entrée. Il s'agit de constructions en structure plus ou moins légère, de plan rectangulaire, en rez-de-chaussée, édifiées en parpaings de béton, parfois recouvertes d'un essentage de tôle et couvertes de toits à longs pans en tôle ondulée ou en matériau synthétique. Le transformateur, situé entre la zone d'extraction et les bâtiments d'exploitation, est en granite.

Mursgranite
béton
essentage de tôle
moellon
parpaing de béton
Toitmétal en couverture, tôle ondulée, matériau synthétique en couverture
Étagesen rez-de-chaussée
Couverturestoit à longs pans
Énergiesénergie électrique
achetée
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • CUCARULL, J. La saga du granit. Du Hinglé à Louvigné, le monde des picaous. Ar Men, mai 2000, 112.

    p. 24-33