Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Centre médico-social, 2 rue Pasteur (Tréguier)

Dossier IA22133221 réalisé en 2017

Le centre médico-social de Tréguier a été construit en 1970-1971 sur les plans de André Hauvespre, architecte de Saint-Brieuc. Le projet a évolué dans sa conception si l’on en croit les plans de 1965, à l’origine il devait se greffer sur l’Inscription maritime et en absorber une partie du rez-de-chaussée… alors que sur les pans définitifs de 1968, il s’agit d’un projet résolument indépendant. Œuvre de jeunesse de l'architecte, ce bâtiment administratif se singularise par la modernité de ses lignes. Le centre a définitivement fermé ses portes au public le 18 décembre 2015. Ce bâtiment devrait être rasé à moyen terme afin de redonner à l'Inscription maritime son jardin originel.

Dénominations centre d'action sociale
Aire d'étude et canton Schéma de cohérence territoriale du Trégor - Tréguier
Adresse Commune : Tréguier
Adresse : 2 rue Pasteur

Au milieu des années soixante, le centre médico-social de Tréguier (créé en 1929) est jugé de plus en plus inadapté aux besoins par l'Œuvre antituberculeuse et d’hygiène sociale des Côtes-du-Nord (association reconnue d'utilité publique en 1923). Médecine du travail, Sécurité sociale, Mutualité sociale agricole y font leurs examens et contrôles en plus de ceux de l’œuvre d’hygiène sociale et de la direction départementale de l'action sanitaire et sociale.

Si le bâtiment de l'Inscription maritime (construit en 1910 et appartenant à la ville de Tréguier) est proposé en 1965 par l'Œuvre antituberculeuse et d’hygiène sociale des Côtes-du-Nord pour l'installation du nouveau centre médico-social, il se révèle insuffisant pour répondre aux besoins tels que définis par l'architecte André Hauvespre (projet de réhabilitation estimé à 150 000 francs).

La solution de construire un bâtiment dédié sur un terrain communal (508 m2) contiguë au bâtiment de l'Inscription maritime est finalement retenue : André Hauvespre réalise un avant-projet daté du 19 septembre 1967. Cette première version ne prévoyait qu'un simple parement en moellon de granite pour la façade située rue Pasteur. Le projet du 12 mars 1968 est plus créatif et ambitieux : il propose ainsi cinq versions différentes de la façade sur rue. L'architecte Yves Moignet d'Angers agissant comme architecte conseil choisit la "version C" sous condition qu'elle soit "entièrement réalisée en granit, acier inox et verre". Il précise : "l'acrotère et la porte d'entrée seront en acier inox ; le mur de façade sera en granit et ses lignes verticales serviront à améliorer l’éclairage des locaux ; le granit ocré de Languedias [commune située au sud-ouest de Dinan] sera posé conformément à la proposition de l'architecte". Dans ce projet, les sous-sols du bâtiment l'Inscription maritime reçoivent l’installation de chauffage du nouveau bâtiment.

Ce centre médico-social est dit "polyvalent" : il permet des "consultations infantiles", des "consultations d'hygiène scolaire", des "consultations d’hygiène sociale - section mixte anti-tuberculeuse – anti-vénérienne" et une section dite "d'hygiène mentale". Dans le même bâtiment sont ainsi regroupés les services relevant de la direction départementale de l'action sanitaire et sociale, de la mutualité sociale agricole et de la caisse d’allocations familiales.

Le centre médico-social de Tréguier a été construit par les "construction moderne d'Armor – société coopérative de production à Saint-Brieuc" sur des plans de André Hauvespre, architecte de Saint-Brieuc daté du 16 mars 1968. Il a été inauguré le 2 juillet 1971 en présence de deux membres du gouvernement, à savoir, René Pléven, garde des sceaux, ministre de la justice, président du Conseil général des Côtes du Nord et Marie-Madeleine Dienesch, ministre de la Santé et de la Sécurité sociale, chargée de l'Action sociale et de la Réadaptation.

Après 44 ans de service, l'ancien dispensaire devenu "Espace Solidarité Emploi" a définitivement fermé ses portes le 18 décembre 2015. Les services ont été transférés à la "Maison des services au public" (MSAP) située au 12 rue Lamennais (dans les locaux de l’ancienne sécurité sociale de Tréguier). La Maison de services au public est un guichet d’accueil polyvalent mis en place par la Communauté de Communes du Haut Trégor (fusionnée avec Lannion Trégor Communauté le 1er janvier 2017), chargé d'accueillir, d’orienter et d’aider les usagers dans leurs relations avec les administrations, les organismes publics et privés et les différents services.

L’Œuvre d’hygiène sociale des Côtes-d’Armor a mis en vente les centres médico-sociaux du Trégor (Perros-Guirec, Bégard, Plestin-les-Grèves et Tréguier). La signalétique du bâtiment - encore en place en mars 2017 - mentionne : "Centre de la solidarité départementale" et "Espace solidarité emploi".

L'architecte André Hauvrespre (décédé en 2011) a élaboré 666 projets entre 1965 et 1993. Si ses archives professionnelles sont conservées aux Archives départementales des Côtes-d'Armor sous la cote 180 J 1-666, les plans du centre médico-social de Tréguier sont conservés dans les archives municipales de Tréguier sous la cote 6M4 (carton n° 94).

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1970, daté par source
1971, daté par source
Auteur(s) Auteur : Hauvespre André
André Hauvespre

Architecte DPLG, 4 rue Baratoux, Saint-Brieuc


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Bâtiment en rez-de-chaussée d'environ 20 mètres de longueur côté rue Pasteur, 22 mètres de profondeur et 3,6 mètres de hauteur construit en béton armé, parement en pierre de taille de granite de Languedias (Côtes-d'Armor), acier inoxydable et verre et couvert en terrasse. La façade sur rue est rythmée par des ouvertures verticales vitrées et la porte ; l'acrotère du toit-terrasse est en acier inoxydable. Les pièces (au total 385 m2) sont organisées en U ouvert vers l'ancien bâtiment de l'Inscription maritime autour d'un patio arboré. Le bâtiment dispose de deux entrées destinées au public : la première rue Pasteur, la seconde Place de la République et de deux salles d'attentes de 37 m2 chacune. Des coupoles dite "skydome" permettent un éclairage zénithal des pièces ne recevant pas d'éclairage direct.

Murs granite pierre de taille
verre
acier
béton
Toit matériau synthétique en couverture
Plans plan régulier en U
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures terrasse
États conservations bon état

Références documentaires

Documents d'archives
  • Centre médico-social ; installation dans les locaux de l'ancienne Inscription maritime : correspondance diverse, délibérations du conseil municipal, devis estimatif, plans, police d'assurance pour la chaufferie, dossier d’inauguration, dossier de cession gratuite à l’œuvre anti-tuberculeuse et d'hygiène sociale des Côtes-du-Nord. 1965-1971.

    Archives communales de Tréguier : 6M4