Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle Notre-Dame-de-Larmor, actuellement église, place Notre-Dame (Larmor-Plage)

Dossier IA56006359 réalisé en 2008
VocablesNotre-Dame-de-Larmor
Destinationséglise
Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonBretagne - Ploemeur
AdresseCommune : Larmor-Plage
Adresse : place
Notre-Dame
Cadastre : AM 369

Située au coeur du bourg historique de Larmor-Plage, l´église Notre-Dame-de-Larmor a longtemps été une chapelle de marins. Larmor-Plage ne devient paroisse qu´en 1912. La chapelle, maintes fois reconstruite, existe depuis le début du 10e siècle et son audience ne diminuera pas jusqu´à l´apparition en 1625 du pèlerinage de Sainte-Anne-d´Auray, avec lequel la chapelle entre en concurrence. La partie la plus ancienne aujourd´hui conservée se compose des quatre gros piliers du transept datant du 14e siècle. La tour, édifiée à l´ouest de l´église et achevée en 1630, sert de tour de guet fortifiée. On date de la fin du 16e siècle la coutume du salut des navires de guerre partant en longues campagnes : aux coups de canon répondaient les cloches pendant que l´on hissait le drapeau sur la tour. De là vient la devise de Larmor : « Bon vent à qui me salue ». L´église a été classée en 1990.

Période(s)Principale : 14e siècle
Principale : 2e quart 16e siècle

Située sur un point haut à deux cents mètres du littoral, l´église se remarque surtout par sa tour, visible de la mer. Cette tour massive de base carrée est accolée à une nef plus modeste de base rectangulaire. Elle possède à son sommet une terrasse entourée d´un solide parapet et une guérite, et se termine par une flèche de granite installée en 1666. Des contreforts pleins viennent renforcer la stabilité de la tour. La plateforme est accessible par un escalier intérieur de 71 marches mais la tour demeure fermée au public. L´entrée dans l´église se fait par la porte sud. La voûte de la nef est en bois. L´église comporte deux statues représentant des saints en lien avec le maritime. Saint Efflam gagna la mer le soir de ses noces dans le but de traverser la Manche : selon les croyants, il dévoile, entre autres, l´avenir aux marins qui craignent un naufrage. Sa statue, en bois du 16e siècle, est classée aux Monuments Historiques depuis le 12 juillet 1912. C´est également le cas de la statue en pierre polychrome du 16e siècle de Saint Roch, patron des mariniers. L´église comporte trois bateaux ex-voto, dont deux sont classés. Le Notre-Dame-de-Larmor, trois mâts barque de commerce, maquette en bois de la première moitié du 20e siècle, est présentée sur des supports scellés dans le mur nord de la nef, entre la porte du porche et le portillon d´accès au clocher. Il a été classé le 14 janvier 1977. Le Saint-Jean, frégate trois mâts carré, maquette en bois peint de la fin du 19e siècle, a été classé le 21 janvier 1981. Le troisième bateau ex-voto est Le Protecteur, vaisseau à deux ponts et 64 canons.

États conservationsbon état, remanié

Deux statues sont également classés aux MH au titre d´objets (1912/07/12), ainsi que l´ex-voto Notre-Dame-de-Larmor (1977/01/14) et l´ex-voto Saint-Jean (1981/01/21).

Statut de la propriétépropriété de la commune
Protectionsclassé MH, 1990/02/08

Annexes

  • 20075605592NUCB : Archives départementales du Morbihan, Fonds Lapie, 6Fi.

Références documentaires

Bibliographie
  • JURBERT, M., Une visite à l´église Notre-Dame-de-Larmor. Office municipal d´action culturelle de Larmor-Plage, 1992.

    24 p

Liens web