Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle Notre-Dame de Locmaria (Langoëlan)

Dossier IA00008302 réalisé en 1967

Fiche

Malgré la difficulté d'accès qui privilégie aujourd'hui dans cette chapelle, la façade sud aux ouvertures modifiées, c'est l'élévation ouest et en particulier la porte de style gothique flamboyant qui offre le plus d'intérêt : son tympan était peut-être autrefois vitré comme de nombreuses églises ou chapelles morbihannaises de cette période. Le fleuron est ici remplacé par un blason dont les armes ont disparu.

VocablesNotre-Dame
Parties constituantes non étudiéesfontaine de dévotion
Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonGuémené-sur-Scorff - Guémené-sur-Scorff
AdresseCommune : Langoëlan
Lieu-dit : Locmaria
Cadastre : 1937 C4 699

Chapelle 1ère moitié 16e siècle ; sacristie construite en 1781. (F. Hamon)

La chapelle est construite à la fin du 15 siècle ou au début du 16e siècle, d'après la porte ouest, la base des piédroits de la porte sud, le remplage à fleur de lys de la fenêtre du chœur dans le mur sud, ainsi que la fenêtre axiale du chœur.

La date de 1775 portée au-dessus de la porte sud, concerne la reprise de la porte, ainsi que l'ouverture d'une nouvelle baie à l'ouest de cette porte. En 1781, date portée, la sacristie est construite en prolongement du chœur.

La charpente a été refaite au 20e siècle, provoquant la disparition des sablières ; le lambris a été remplacé et la chapelle désenduite depuis 1967, date de la première enquête.

La fontaine construite en contrebas au sud de la chapelle date du 19e siècle (reconstruction) (C. Toscer)

Période(s)Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Principale : 4e quart 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Dates1781, porte la date
1775, porte la date

De plan rectangulaire, la chapelle est agrémentée d'une aile de retour en prolongement du chœur, occupée par la sacristie, qui communique par une porte avec le choeur.

L'élévation ouest s'ouvre d'une porte en anse de panier à extrados en accolade, surmontée d'une pierre qui devait être ornée d'un blason sous une voussure en arc brisé dont le tympan était peut-être autrefois vitré, comme fréquemment rencontré en Morbihan. La flèche en maçonnerie de type gothique est ornée sur les arêtes de crochets ou figures sculptées. Un escalier droit est ménagé sur le rampant nord-ouest.

L'élévation nord est aveugle, au contraire de l'élévation sud qui s'ouvre d'une porte en arc segmentaire encadrée d'une fenêtre en plein cintre (à l'ouest) et d'une fenêtre en arc brisée à remplage à fleur de lys.

Le chevet est percé d'une baie à remplage redenté.

La nef à vaisseau unique est couverte d'un lambris moderne.

Fontaine à pignon en pierre de taille.

Mursgranite
pierre de taille
Toitardoise
Plansplan allongé
Étages1 vaisseau
Couvrementslambris de couvrement
Couverturesflèche en maçonnerie
toit à longs pans
pignon découvert
noue
Escaliersescalier de distribution extérieur : escalier droit en maçonnerie
Techniquessculpture
Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • Chapelle Notre-Dame de Locaria. Dossier inventaire fondamental 1967

Références documentaires

Bibliographie
  • DANIGO, Joseph. Églises et chapelles du pays de Guémené. 1ère partie. Impr. Bannnalec, D. L. 1996

    p. 97-102
  • Le patrimoine des communes du Morbihan. Paris : Flohic éditions, 2000. (Le patrimoine des communes de France).

    p. 420
  • LE MENÉ, Jean-Marie. Histoire archéologique, féodale et religieuse des paroisses du diocèse de Vannes. Vannes, 1891-1894. Reéd. Coop Breizh, 1994.

    p. 396-397 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
(c) Inventaire général (c) Inventaire général - Tanguy-Schroër Judith
Judith Tanguy-Schroër , né(e) Tanguy
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
- Toscer Catherine - Hamon Françoise