Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle puis église paroissiale Sainte-Marie-Madeleine, ruelle Jeanne d'Arc (Châteaugiron)

Dossier IA35032404 inclus dans Ville (Châteaugiron) réalisé en 1994

Fiche

Dossiers de synthèse

VocablesSainte-Marie-Madeleine
Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Châteaugiron
AdresseCommune : Châteaugiron
Adresse : Ruelle
Jeanne d'Arc
Cadastre : 1980 AB 185

La chapelle dédiée à Sainte-Marie-Madeleine est la plus ancienne partie du château qui subsiste. Elle est mentionnée en 1184 dans un acte du cartulaire de l´abbaye de Saint Melaine de Rennes. L'édifice actuel conserve de l'époque romane : l'abside du choeur ainsi que les trois-quarts du mur sud de la nef. Cette chapelle devint église paroissiale vers la fin du 15e siècle, époque à laquelle fut aménagé un oratoire privé, à l'usage des seigneurs de Châteaugiron. Il existe dans le mur du choeur, côté cour, deux grandes ouvertures aujourd´hui murées. On peut penser que ces fenêtres ouvraient sur cet oratoire construit à l´intention des seigneurs de Châteaugiron qui venaient d´abandonner leur chapelle aux habitants. La présence de cet oratoire est confirmée par les aveux de Jean de Laval en 1541 et de René Le Prestre de Lézonnet en 1718. Une des deux ouvertures serait donc un hagioscope, une fenêtre pratiquée dans le mur qui permettait de voir depuis l´oratoire le maître-autel et de suivre ainsi l´office. Cet oratoire aurait disparu au cours du 17e siècle. Lors des travaux entrepris au début du 18e siècle par les Le Prestre de Lézonnet, une tribune fut aménagée au fond de la nef, accessible depuis les appartements nouvellement construits. D´autres aménagements intérieurs sont attestés également aux 19e et 20e siècles.

Période(s)Principale : 11e siècle
Principale : 12e siècle , (?)
Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Principale : 1er quart 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Dates1718, daté par travaux historiques

Plan allongé, 1 vaisseau, chevet arrondi. peinture ; sculpture, rinceau, feuille, symbole trinitaire, rayon.

Mursschiste
enduit partiel
moellon
Plansplan allongé
Étages1 vaisseau
Couverturestoit à longs pans
croupe ronde
pignon couvert
Typologieschevet arrondi
Techniquespeinture
sculpture
Statut de la propriétépropriété publique
Protectionsclassé MH partiellement, 1931/03/09

Références documentaires

Bibliographie
  • BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine... Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929, 4 vol.

    TI, 366 et suiv.
  • GRAND, Roger. L'art roman en Bretagne. Paris : Editions A. et J. Picard et Cie. 1958.

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Ille-et-Vilaine. Eglises et Chapelles, par ORAIN Véronique, avec la collaboration de BARBEDOR Isabelle, DUFIEF-MOIREZ Denise, RIOULT Jean-Jacques. Rennes : Association pour l' Inventaire Bretagne, 1996, (Indicateurs du patrimoine).