Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle Saint-Antoine, route de Saint-Antoine (Pleumeur-Bodou)

Dossier IA22005752 inclus dans Château de Kerduel (Pleumeur-Bodou) réalisé en 2005

Fiche

Vocablessaint Antoine
AppellationsSaint-Antoine
Parties constituantes non étudiéeslogement, croix monumentale
Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Perros-Guirec
AdresseCommune : Pleumeur-Bodou
Lieu-dit : Saint-Antoine
Adresse : route de
Saint-Antoine
Cadastre : 1819 D3 1319 ; 2004 D 824, 825

Chapelle funéraire de la maison Nompère de Champigny, propriétaire du château de Kerduel à partir de 1827, reconstruite selon René Couffon en 1844. Benjamin Jolivet indique, au milieu du 19ème siècle, qu'elle est "de construction moderne". Elle comprend une croix du 17ème siècle (datation incertaine) portant la date 1859 (date d'un remontage) et l'ancien logement du chapelain datant probablement du 17ème siècle. Les statues de saint Antoine et de saint Louis ornant le pignon occidental ont été réalisées par le sculpteur Yves Hernot fils (signature) et dateraient, par conséquent, de la 2ème moitié du 19ème siècle.

Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Dates1844, daté par travaux historiques
Auteur(s)Auteur : Hernot Yves fils sculpteur signature

La chapelle Saint-Antoine est un édifice de style néogothique à vaisseau unique construit en granite sur un plan rectangulaire. Monté en grand appareil de granite, le mur-pignon occidental est couronné d'un clocher coiffé d'une petite flèche polygonale en maçonnerie. Il est percé d'une porte en arc brisé à archivolte en accolade surmontée d'un fleuron et d'une rosace et présente deux statues en ronde-bosse de saint Antoine et de saint Louis sculptées dans de la kersantite. Placées chacune sur une console, elles sont abritées sous un dais et portent à la base, sur le côté droit, la signature du sculpteur lannionais Yves Hernot. L'élévation sud est percée d'une travée de baies et l'élévation nord est aveugle. Les sablières de toit, remployées à l'occasion de la reconstruction de la chapelle, sont ornées de têtes de personnages. L'élévation est présente un chevet plat ajouré d'une grande baie axiale en arc brisé à remplage en pierre. L'espace intérieur est couvert par une voûte d'ogives polychrome. Le blason situé au-dessus de la rosace porte, d'après René Couffon, les armes de Nicolas-Charles-Stanislas-Louis de Nompère, comte de Champigny, et de son épouse Caroline-Joséphine-Marie-Françoise de la Fruglaye, héritière de la seigneurie de Kerduel. La croix est située à proximité immédiate de la chapelle, au sud-ouest. Taillée dans du granite, elle est composée d'un soubassement et d'un socle chanfreiné au sommet portant une croix remontée ornée d'un Christ en croix. Le socle présente l'inscription suivante : P (our) : DIEU 1859.

Mursgranite
kersantite
ciment
enduit
moellon
grand appareil
Toitardoise
Étages1 vaisseau
Couvrementsvoûte d'ogives
Couverturesflèche en maçonnerie
toit à longs pans
flèche polygonale
pignon découvert
Typologiesstyle néogothique. Croix sur socle et soubassement
Techniquessculpture
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/41, plans cadastraux parcellaires de 1819.

    Numplan 12, section D, 3ème feuille
Bibliographie
  • COUFFON, René. Répertoire des églises et chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 1939.

    p. 336
  • JOLLIVET, Benjamin. Les Côtes-du-Nord, histoire et géographie de toutes les villes et communes du département. Guingamp : B. Jollivet, 1854, 4.

    p. 97