Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle Saint-Cornély, Kerprat (Plouhinec)

Dossier IA56007603 réalisé en 2010

Fiche

  • Vue générale sud
    Vue générale sud
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • croix monumentale
    • fontaine de dévotion

Œuvres contenues

Il semble que la période de construction de la chapelle Saint-Cornély, le 18e siècle, corresponde à une période d'aisance pour la société rurale de Plouhinec : ce sont en effet les paysans qui en sont les principaux donateurs et donc utilisateurs, puisque saint Corneille ou Cornély est protecteur du bétail. Cependant, la présence d'une maquette ex-voto indique que les marins utilisaient aussi le sanctuaire. Dans le territoire de la ria d'Etel, c'est un des rares édifices religieux élevés à cette période, avec l'église d'Erdeven. Fragile, mais moins onéreuse à réaliser qu'en pierre, la corniche à denticules en bois, fréquente dans les édifices du 18e siècle, est à souligner, et à préserver.

VocablesSaint-Cornély
Parties constituantes non étudiéescroix monumentale, fontaine de dévotion
Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonRia d'Etel - Port-Louis
AdresseCommune : Plouhinec
Lieu-dit : Kerprat
Cadastre : 1837 L 115 ; 200 ZT 158, 159

La chapelle Saint-Cornély est reconstruite en 1766 selon la date portée sur la porte ouest, accompagnée du nom Jean Le Livec, alors procureur de la fabrique. Elle est dotée d'un porche sud et d'une sacristie dans le courant du 19e siècle. Le blason à deux fasces non identifié inséré dans le mur du chevet indique les prééminences de la chapelle lors de sa construction. Un contrefort est construit pour renforcer la façade sud, peut-être après qu'un obus ait démoli une partie du mur en 1897. La troisième fenêtre au nord côté ouest paraît également remonter à cette période. L'élévation ouest a été désenduite au 20e siècle. Saint Cornély protégeait traditionnellement les bêtes à cornes, mais jusqu'au début du 20e siècle, un pardon pour la bénédiction des chevaux s'y déroulait : selon Danigo, 80 chevaux et 50 bêtes à cornes y furent bénites lors de la procession en 1897. La croix sur le placître au sud est bénie en 1862 d'après Danigo : elle paraît pourtant plus tardive, des années 1900.

Période(s)Principale : 3e quart 18e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle
Dates1766, porte la date
Auteur(s)Personnalité : Le Livec Jean commanditaire signature

La chapelle est un peu isolée au nord du village de Kerprat, le long d'un ancien chemin et bordée au sud par un placître accueillant la croix, limité par le mur de la ferme au sud. De plan rectangulaire simple, sans bas-côtés, elle se prolonge par une sacristie sans étage dans l'axe. Les façades étaient enduites, à l'exception de la chaîne d'angle en pierre de taille. L'élévation ouest est aujourd'hui désenduite, ce qui empêche la lecture des éléments marquants de cette façade qui forment une sorte de travée axiale : au-dessus de la porte en arc segmentaire, inscription dans un cartouche saillant, niche à saint en plein cintre surmontée de deux pilastres soutenant la base du clocher en pierre de taille. Une corniche à denticules en bois terminent les murs de la nef. Sur l'élévation est, aveugle, un cartouche montre un blason cerné d'un cercle et orné de deux fasces. Trois fenêtres éclairent la nef au nord, dont la dernière est en arc brisé, contrastant avec les deux autres et avec celles éclairant le côté sud de la nef, en plein cintre. Le porche en pierre de taille et moellon, très étroit s'ouvre d'un arc en plein cintre.

Mursgranite
enduit
moellon
Toitardoise
Plansplan allongé
Étages1 vaisseau
Couvrementslambris de couvrement
Couverturestoit à longs pans
pignon découvert
Typologiessacristie d'axe
Techniquessculpture
Précision représentations

Armoiries à deux fasces dans un blason rond sur le chevet. Corniche à denticules au sommet extérieur des murs de la nef.

Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • 20095606207NUCB : Archives communales de Plouhinec

    20105607215NUCB : Archives départementales du Morbihan, 9 Fi. Plouhinec.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives communales de Plouhinec. 1837. Plans cadastraux.

Documents figurés
  • A. M. Lorient. 5 Fi 12072. 12 septembre 1948. Plouhinec. Pardon de Saint-Cornély : procession des chevaux vers la fontaine. Photographie, collection Crolard. Editeur Laurent-Nel, Rennes, H. Laurent, Port-Louis..

  • A. M. Lorient. 5 Fi 12073. 12 septembre 1948. Plouhinec. Pardon de Saint-Cornély : le prêtre bénissant les chevaux. Photographie, collection Crolard. Editeur Laurent-Nel, Rennes, H. Laurent, Port-Louis..

  • A. M.Lorient. 5 Fi 12064. 12 septembre 1948. Plouhinec. Pardon de Saint-Cornély : procession vers la fontaine. Photographie, collection Crolard. Editeur Laurent-Nel, Rennes, H. Laurent, Port-Louis..