Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Saint Germain (Erdeven)

Dossier IA56001534 inclus dans Écart dit village de Saint-Germain (Erdeven) réalisé en 1976

Fiche

  • Vue générale sud
    Vue générale sud
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • fontaine de dévotion
    • fontaine
Vocables Saint Germain
Parties constituantes non étudiées fontaine de dévotion, fontaine
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Ria d'Etel - Belz
Adresse Commune : Erdeven
Lieu-dit : Saint-Germain
Cadastre : 2001 ZV 285

Le village est mentionné au 11e siècle dans le cartulaire de Quimperlé. La chapelle actuelle porte les traces de nombreux remaniements : porte sud du 15e siècle, porte nord de la seconde moitié du 16e siècle, chevet fortement remanié lors de la pose d'un retable qui voit la suppression de la baie axiale (remployée au sud) en 1635 comme l'indique la date portée à l'extérieur de ce même mur. Au 19e siècle, l'abbé Camper rénove la chapelle et fait remonter le retable ancien en 1898. Au 20e siècle, les enduits extérieurs sont refaits sur la façade sud comme semble l'indiquer la date 1925. Enfin, en 1980, d'importantes restaurations réalisées par une association locale, voient le doublage intérieur des murs en parpaing et béton, la réfection du lambris de couvrement et la création d'un revêtement de sol moderne à la place du sol en terre battue et du dallage ancien dans le choeur. Seuls le chaulage intérieur et la restauration du retable en bois sont en cohérence avec l'édifice.

Période(s) Principale : 15e siècle
Principale : 16e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 19e siècle
Secondaire : 2e quart 17e siècle
Dates 1635, porte la date
1925, porte la date

Edifiée à l'ouest du village, la chapelle Saint Germain est de plan quadrangulaire à chevet plat et pignon occidental aveugle surmonté d'un clocheton. Son élévation est modeste et conserve les proportions basses des édifices de la fin du Moyen Âge. A l'extérieur seules les maçonneries en pierres de taille de grand appareil (chevet, partie orientale du mur sud et mur nord) sont apparentes, les parties de murs en moellons sont enduites. On y accède par une porte au sud en arc brisé mouluré d'un tore (15e siècle) et d'une porte secondaire ou seigneuriale au nord, à linteau cintré, ornée de pilastres inscrite dans un cadre sur lequel figurent des armoiries sculptées non identifiées (2e moitié 16e siècle). L'édifice est éclairé par trois fenêtres au sud dont la plus à l'ouest est remaniée au 19e siècle, celle à droite de la porte s'apparente à un simple jour avec large ébrasement intérieur, et la dernière à l'est comme un remploi de la baie du chevet. Elle fut replacée en façade sud lors de la création d'un retable, derrière l'autel en 1635. C'est aussi de cette époque que l'on peut dater le clocheton renouvelé. De base carrée, il est ajouré d'arcs plein cintre et coiffé d'une flèche polygonale flanquée de quatre pyramidions et sommée d'une croix. On y accède par un escalier ménagé dans le rampant sud du pignon ouest qui semble toutefois plus ancien que le clocheton lui-même. A l'intérieur le couvrement et le doublage des murs refaits dans les années 1980 ne correspondent plus au volume primitif. Chacune des portes sud et nord sont flanquées d'un bénitier mural. Le retable est l'élément le plus intéressant du mobilier (étudié). La fontaine de dévotion (étudiée) dédiée à Saint-Germain est une partie constituante de l'édifice.

Murs granite
enduit
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
Plans plan allongé
Couvrements lambris de couvrement
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
Escaliers
Techniques sculpture
Représentations armoiries
Précision représentations

Armoiries non identifiées au-dessus de la porte nord. Armoiries illisibles (bûchées ?) sur pignon est.

Mesures l : 1600.0
la : 650.0

L'entretien et l'animation sont en grande partie réalisés par une association locale. Ruines au nord de la chapelle dont une maison avec four, pour loger le déservant (?) Environnement de courtils et enclos à préserver.

Statut de la propriété propriété publique

Annexes

  • 20045603763NUC : , 2/7.

    20045603764NUC : , 95/23 1979.

Références documentaires

Bibliographie
  • DANIGO, Joseph. Eglises et chapelles du doyenné de Belz , Bannalec, 1986.

    p. 45-46.
  • LE MENE, J.-M. Histoire archéologique, féodale et religieuse des paroisses du diocèse de Vannes , 2t., Vannes, 1891-1894. Réed. Coop Breizh, 1994.

    p.