Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Saint-Jean-Botlan, Saint-Jean (Edern)

Dossier IA29131852 réalisé en 2015

Fiche

Vocables Saint-Jean
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Bretagne - Briec
Adresse Commune : Edern
Lieu-dit : Saint-Jean
Cadastre : 1814 Section D 2 de Saint Jean AD29 3 P 51/1/13

La chapelle Saint Jean-de-Botlan apparaît en 1539 comme dépendance de la commanderie hospitalière de Quimper et de Beauvoir. Elle est construite, en grande majorité, entre la fin du XVe et le début du XVIe siècle. Les mouchettes du réseau de la maitresse-vitre montrent encore les armoiries des bienfaiteurs de la chapelle. De haut en bas en 1-2-2 : les armes couronnées de Bretagne (d’hermine plein), puis, les armes de la maison de Quelen à gauche (burellé d'argent et de gueules de 10 pièces), celles de Quistinic en Briec à droite (d'azur à trois roses d'argent 1 et 2 à droite), enfin, les écus d’union (mi-parti) des maisons de Bretagne et de Quelen à gauche, de Quelen et de Quistinic à droite. Dans les écoinçons, l’inscription « ecce agnus dei » sur un phylactère rappelle la citation de Jean le Baptiste, saint patron de la chapelle. Le remplage de la fenêtre du transept sud comporte deux ajours armoriés : à gauche, les familles de Liziard et de La Lande (Ecartelé aux 1 et 4 d'or à 3 croissants de gueules aux 2 et 3 d'azur à la quintefeuille d'argent) et à droite, l’union de ces familles aux Lanvallay (Parti d'un coupé d'or aux 3 croissants de gueules, et d'azur à la quintefeuille d'argent ; d'azur à 7 losanges d'argent). La chapelle est complétée en 1769 par une sacristie à l’angle sud-est du chœur (date portée par un linteau) et la chaire est remplacée en 1773 comme l’indique une inscription sur un des panneaux de l’escalier. À la fin du XIXe siècle, en contrebas de la colline Saint-Jean se trouvait encore le moulin du Temple, ainsi qu’une chapelle et une fontaine portant le vocable Itron-Varia-an-Templ.

Période(s) Principale : 16e siècle, 19e siècle
Secondaire : 15e siècle

Située au sommet d’un plateau dominant la paroisse d’Edern, la chapelle Saint Jean-de-Botlan adopte un plan en croix latine d’une longueur de 23m au chevet plat peu saillant. Une reprise de la maçonnerie indique que le bas-côté nord-est ajouté ultérieurement. Le parement extérieur en granit est entièrement monté en pierre de taille, hormis le gouttereau du bas-côté qui est en moellon de schiste irrégulier. La façade occidentale est soutenue par deux contreforts angulaires à larmiers dépourvus de décoration. Le gâble du pignon est souligné de rampants ornés se terminant par deux crossettes sculptées, d’une figure animale au nord et d’un ange tenant un blason au sud. Le portail occidental à multiples voussures soulignées d’un tore est surmonté d’une accolade sculptée de choux et couronnée d’un fleuron. Il est encadré de piédroits losangés se terminant en partie supérieure par des pinacles fleuronnés. Deux autres ouvertures flamboyantes, plus modestes, ouvrent au sud dans la nef et le transept. A l’intérieur, la nef se distingue du bas-côté par quatre travées et est séparée du chœur par un arc triomphal. Les départs de la nervure centrale de l’arc triomphal sont marqués d’un écu mi-parti d’une fleur de lys et d’une hermine au nord et d’une seule fleur de lys au sud. Toutes les arcades de la chapelle sont en ogives à voussures pénétrant directement des piliers octogonaux. La chapelle est couverte par deux charpentes différentes ; celle de la nef assez simple, à fermes et pannes avec liens courbes, appartient au type « charpente armoricaine », et celle qui couvre le transept et le chœur, plus riche de type mixte. L'ensemble a perdu son lambris de couvrement. Dans le chœur, des poinçons pendants aux motifs de visages joufflus aux cheveux bouclés surplombent la maitresse-vitre et les transepts. Quelques fragments de peinture ocre sur fond blanc sont visibles sur le remplage de la maitresse-vitre et de la fenêtre du transept sud.

Murs granite appareil mixte
Toit ardoise
Plans plan en croix latine
Étages 2 vaisseaux
Typologies Chapelle en croix latine à un seul bas-côté
Statut de la propriété propriété de la commune
Protections inscrit MH, 1976/02/12

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Vienne : 3H1 444
  • Archives départementales de Loire-Atlantique : B911
Documents figurés
  • Archives départementales de la Vienne : 3H1 448
Bibliographie
  • BARRIE Roger. Trois vitraux méconnus du XVIè siècle en Bretagne, B.S.A.F, Tome CIII, 1975

  • HALLIER (générale). Les chapelles rurales dépendant de la paroisse d'Edern, B.S.A.F, Tome LXX, 1943.

  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Les Templiers et les Hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem, dits Chevaliers de Malte en Bretagne, Nantes, 1902.

  • COUFFON, René, LE BARS, Alfred. Diocèse de Quimper et de Léon. Nouveau répertoire des églises et chapelles. Quimper : Association Diocésaine, 1988.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • PEYRON, Paul, ABGRALL, Jean-Marie. Berrien. Notices des paroisses du diocèse de Quimper et de Léon. Dans : Bulletin de la commission diocésaine d´architecture et d´archéologie, vol. I, 1904

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)

Liens web

(c) Stéven Lemaître ; (c) Région Bretagne (c) Région Bretagne - Lemaître Stéven