Logo ={0} - Retour à l'accueil

Chapelle Saint-Laurent (Plouha)

Dossier IA22005430 inclus dans Ecart de Saint-Laurent (Plouha) réalisé en 2005

Fiche

Vocablessaint Laurent
AppellationsChapelle Saint-Laurent
Parties constituantes non étudiéesfontaine, croix monumentale
Dénominationschapelle
Aire d'étude et cantonCommunes littorales des Côtes-d'Armor - Plouha
AdresseCommune : Plouha
Lieu-dit : Saint-Laurent
Cadastre : 1833 F3 1390, 1391 ; 1982 F4 1144

Chapelle du 15ème siècle reconstruite au 17ème siècle d'après René Couffon. Vendue sous la Révolution, elle a été donnée à la fabrique le 6 avril 1827 par Claude Le Cornec et son épouse Marie Uro, puis a été érigée en chapelle de secours le 21 septembre de la même année. Elle a été presque totalement reconstruite en 1893. La baie du chevet a conservé son remplage d'origine.

Période(s)Principale : 15e siècle
Principale : 17e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle

Chapelle de plan rectangulaire et à vaisseau unique construite en moellons de granite et schiste. Elle présente un mur-pignon ouest aveugle couronné d'un clocher et un chevet plat ajouré d'une baie en arc brisé ayant conservé un remplage de style gothique. L'élévation nord et sud sont percées chacune d'une porte en arc brisé et d'une fenêtre. Ces baies sont ornées d'un chanfrein.

Mursgranite
schiste
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toitardoise
Étages1 vaisseau
Couvrementslambris de couvrement
Couverturestoit à longs pans
pignon découvert
États conservationsremanié
Statut de la propriétépropriété de la commune

Annexes

  • 20052205202NUCB : Archives départementales des Côtes-d'Armor, 4 num 1/25, Numplan 18.

Références documentaires

Documents figurés
  • AD Côtes-d'Armor : 4 num 1/25, plans cadastraux parcellaires de 1833.

    Numplan 18, section F, 3ème feuille
Bibliographie
  • COUFFON, René. Répertoire des églises et chapelles du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier. Saint-Brieuc : Les Presses Bretonnes, 1939.

    p. 375
  • COUFFON, René. Quelques notes sur Plouha. Saint-Brieuc : Francisque Guyon éditeur, 1929.

    p. 35-37