Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Sainte-Eliboubane, Île Loaven (Plougrescant)

Dossier IA22012082 inclus dans Écart : Ile Loaven (Plougrescant) réalisé en 2008
Dénominations chapelle
Aire d'étude et canton Communes littorales des Côtes-d'Armor - Tréguier
Adresse Commune : Plougrescant
Lieu-dit : Île Loaven
Cadastre : 1834 A2 1326

La nouvelle chapelle a été construite au cours du 1er quart du 20ème siècle sur les ruines d'une chapelle plus ancienne, déjà détruite à la fin du 19ème siècle. Cette chapelle est dédiée à sainte Eliboubane. L'autel, faisant fonction d'oratoire, existe toujours à l'Est de la chapelle, distant de quelques mètres. Il est constitué d'une dalle de schiste de 2 mètres de longueur reposant sur le rocher. Il est accessible par un escalier extérieur. Quelques ruines étaient encore visible pendant la 1ère moitié du 20ème siècle à proximité de la chapelle, témoignages d'un établissement plus ancien.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle

La chapelle présente un plan de forme rectangulaire avec une porte en plein cintre au Sud (2 m de largeur et 1, 80 m de hauteur) et une ouverture unique (fenêtre) à l'Est. Elle est défendue par des contreforts au pignon principal Sud. Les mesures extérieures sont les suivantes : 4 mètres de longueur et 3, 50 mètres de largeur. Les mesures intérieures : 3 mètres x 2, 50 mètres. La couverture intérieure est en bois.

Murs granite
moellon
pierre de taille
Toit ardoise
Plans plan rectangulaire régulier
Couvrements lambris de couvrement
Couvertures toit en bâtière
États conservations bon état
Techniques maçonnerie
Mesures l : 400.0
la : 350.0
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Le pardon de sainte Eliboubane

    Extrait de 'La Bretagne qui croit', Thiercelin, Louis, Paris : Alphonse Lemerle, éditeur, 1894.

    Le pardon de sainte Elibloubane se déroulait autrefois le lundi des Rogations, le 25 juillet. Il a cessé dans les dernières années du 20ème siècle.

    A la fin du 19ème siècle, les jeunes filles, vêtues de blanc, avec un ruban bleu sur la poitrine, portant la grande coiffe à deux larges cornets de dentelles, forment la procession, accompagnées des petits choristes, du prêtre, des moines, du maire et de son conseil et de la foule des fidèles. Les barques des marins pêcheurs transportent les pavillons, portés par les hommes. la statue de sainte Eliboubane est portée par des femmes vêtues de noir. Elles sont une trentaine à se relayer pour ce pieux devoir, faisant une garde d'honneur à la sainte, qui va rendre visite à son fils saint Gonéri en la chapelle de Plougrescant. Le lundi 25 juillet, la satue s'en retourne dans son île, accompagnée par la statue de saint Gonéri et des paroissiens. La statue de la sainte est conduite vers son oratoire, bâti de l'autre côté de l'île, au Nord, à cinquante pas de l'ancienne chapelle (en ruines vers 1890 et reconstruite plus tard). A droite, s'élève le rocher qui sert d'autel aux rogations. Les porteurs de bannières grimpent au sommet du rocher, d'autres l'entourent ; un des moines adresse quelques paroles aux fidèles, et la sainte qui attendait à la porte de son oratoire, la franchit. On la replace sur son autel.

    Si la tempête ou quelque fête plus grande empêchent cette visite annuelle du saint à sa mère, sainte Eliboubane, suivant les uns, saint Gonéri, suivant les autres, à la nuit, feront seuls le voyage ; mais malheur aux bateaux rencontrés par la barque mystérieuse ; ils sont impitoyablement chavirés.

  • 20082209718NUCB : Archives Départementales des Côtes-d'Armor, 16 Fi.

    20082209716NUCB : Archives Départementales des Côtes-d'Armor, 16 Fi.

    20082209717NUCB : Archives Départementales des Côtes-d'Armor, 16 Fi.

    20082209782NUCB : Collection particulière

    20082209733NUCB : Collection particulière

    20082209731NUCB : Collection particulière

    20082209738NUCB : Collection particulière

    20082209737NUCB : Collection particulière

    20082209736NUCB : Collection particulière

    20082210105NUCB : Collection particulière

    20082209735NUCB : Collection particulière

    20082209734NUCB : Collection particulière

Références documentaires

Bibliographie
  • DE LARGILLIRERE. Saint Gonéri Mémoires de la Société d'Emulation des Côtes-du-Nord, Saint-Brieuc, 1927.

    p13-18
  • SEBILLOT, Paul. Le folklore de France, I : la mer et les eaux douces. Paris, 1904-1906, Réédition sous le titre 'Croyances, mythes et légendes des pays de France', établi par Francis Lacassin, Paris : Éditions Omnibus, 2002.

    p. 155
  • THIERCELIN, Louis. La Bretagne qui croit. Paris : Alphonse Lemerle, éditeur, 1894.

    p. 10-11