Logo ={0} - Retour à l'accueil

Château de la Motte (Saint-Thurial)

Dossier IA35018351 réalisé en 2002

Fiche

Parties constituantes non étudiéesmotte, carrière
Dénominationschâteau
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Plélan-le-Grand
AdresseCommune : Saint-Thurial
Lieu-dit : la Motte
Cadastre : 1823 C3 ; 1983 AB
Elevée sur un site très escarpé, une motte castrale est transformée à la fin du Moyen Age en une bâtisse de plan rectangulaire, aujourd'hui très remaniée. Cet ancien manoir appartenait à la famille Chouan puis aux Lohier au 18e siècle. Le château actuel, aujourd'hui renové, est une construction du 19e siècle remployant une partie des bâtiments préexistants ; il fut élévé par Aldolphe Toulon, directeur de l'exploitation du four à chaux, en 1858, peu avant la rénovation de l'ancien logis. L'exploitation de la carrière par l'usine de chaux aux 19e et 20e siècles a fortement bouleversé les dispositions du lieu et a vraisemblablement entraîné la disparition d'une ferme à l'est des bâtiments principaux.
Période(s)Principale : limite 14e siècle 15e siècle , (?)
Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 2e moitié 20e siècle
Dates1858, daté par travaux historiques
Mursschiste
enduit partiel
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toitardoise
États conservationsremanié
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20023510313NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Canton de Plélan. Commune de Saint-Thurial. Section C, dite du Bourg, 3e feuille. Dessin, Lesné géomètre, [1823], échelle : 1/2500e. (A.D. Ille-et-Vilaine).

Bibliographie
  • PIEL, Hervé, AUBIN, Didier. Saint-Thurial, mille ans d'histoire. Ville de Saint-Thurial, Manchecourt : Maury-Eurolivres, 2000.

    p. 25-26, 52
  • BANÉAT, Paul. Le Département d'Ille-et-Vilaine, histoire, archéologie, monuments. Rennes : Librairie Moderne J. Larcher, 1927-1929.

    t. 4, p. 166-167
  • OGEE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nouvelle édition, Rennes : Molliex, 1843-1853.

    t. 2, p. 879