Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château, le Haut Bois (Saint-Jacques-de-la-Lande)

Dossier IA35040733 réalisé en 2006

Fiche

  • Vue générale sud
    Vue générale sud
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • chapelle
    • édifice agricole
    • ferme

Á rapprocher de

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiées chapelle, édifice agricole, ferme
Dénominations château
Aire d'étude et canton Ille-et-Vilaine - Rennes Sud Ouest
Adresse Commune : Saint-Jacques-de-la-Lande
Lieu-dit : le Haut Bois
Cadastre : 1812 C1
Ce bâtiment date du 18e siècle. A l'intérieur, il subsiste des boiseries et un escalier en bois à balustres d'origine. Le bâtiment possédait des jardins entourés de talus et de douves ainsi qu'une pièce d'eau. Ces éléments sont visibles sur le premier cadastre de la commune réalisé en 1812. Il possédait également un colombier qui a disparu. Ce bâtiment a remplacé une autre construction plus ancienne, puisque ce lieu est mentionné dès le 15e siècle. Au 15e siècle, ce bâtiment appartenait pour moitié à Guillemette Terquaut et à Michel Toron. En 1422, le bâtiment fut donné au chapitre de Rennes par l'évêque De Chantemerle. Ce bâtiment était la résidence des parlementaires royalistes au Taité de la Mabilais en 1795. Pendant la seconde guerre mondiale, le château a été occupé par les allemands. D'après l'abbé Grimault, la métairie du Petit Haut-Bois, la métairie de la Chevrolais, la ferme de la Morinais, la métairie du Boisjean ainsi que la métairie de la Porte appartenaient au domaine du Haut-Bois.
Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Dates 1819, porte la date

Ce bâtiment possède un plan en "L" ; sa maçonnerie est enduite et son toit à croupes est couvert d'ardoise. La façade sud du bâtiment est percée de cinq travées ; les baies qui composent ces travées possèdent des encadrements en pierre calcaire. Les fenêtres possèdent des linteaux en arcs segmentaires, alors que la porte est en plein cintre. La porte est surmontée d'un cartouche composé de deux médaillons ovales, eux-même surmontés d'une couronne. La façade Est est, quant à elle, rythmée par sept travées. A l'instar de la façade sud, les fenêtres sont en arcs segmentaires et la porte en plein cintre. Cette porte est surmontée d'un mascaron à volutes et à feuilles d'acanthe que charge un visage de femme encadré par une chevelure. Au dessus, il existe une plate-bande moulurée soutenue par deux consoles. L'ensemble est composé du château, d'une ferme et d'une chapelle. Une des pierres du portail d'entrée porte la date de 1819.

Murs calcaire
granite
enduit
Toit ardoise

Données complémentaires architecture IP35

HYPOI sans objet
HYPOE éclaté
MURS1 enduit ; calcaire ; granite
SCLE1 18e siècle ; 1er quart 19e siècle
IAUT sans objet
ICHR typicum
IESP typicum
ICONTX intégré
SEL sélection requise
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20063505301NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20063505009NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20063505010NUCA : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

Références documentaires

Documents figurés
  • Environs de Rennes. St-Jacques. Douves du Château du Haut-Bois. Carte postale éditée par E. Mary-Rousselière, édit., Rennes, [s. d.] (A.D. Ille-et-Vilaine 6 Fi).

  • Environs de Rennes. St-Jacques. Château et Chapelle du Haut-Bois. Carte postale éditée par E. Mary-Rousselière, édit., Rennes, [s. d.] (A.D. Ille-et-Vilaine 6 Fi).

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    p. 450-452 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • GRIMAULT, J. Ma paroisse de Saint-Jacques. Episcopale et suburbaine. Paris : Le Livre d'Histoire, 2005, (Monographies des villes et villages de France).

  • GRIMAULT, J. Ma paroisse de Saint-Jacques. La Révolution et le XIXe siècle. Paris : Le Livre d'Histoire, 2005, (Monographies des villes et villages de France).

  • INVENTAIRE GÉNÉRAL DES MONUMENTS ET DES RICHESSES ARTISTIQUES DE LA FRANCE. Région Bretagne. Le manoir en Bretagne. 1380-1600. Paris, Caisse nationale des monuments historiques et des sites/Éditions du patrimoine/Imprimerie nationale Éditions, 1999, (Cahiers du patrimoine).

  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Éditions du patrimoine, 2000.

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).

    p. 1302