Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ciboire

Dossier IM56006312 réalisé en 2006

Fiche

Les armes d´alliance gravées sur le pied du ciboire sont celles de Jean Le Meilleur, sieur de Kerhervé en Grandchamp, et de Bertranne Salmon qui se seraient mariés avant 1635. Cet exemple montre, une fois de plus que l´offrande d´un ciboire à la paroisse, semble avoir eu, à partir du XVIIe siècle, la faveur de la petite noblesse locale qui voit là une occasion de marquer sa foi chrétienne en même temps que celle d´affirmer ses prérogatives et ses droits honorifiques. La commande faite à un orfèvre rennais, par une famille de la petite noblesse du vannetais, est révélatrice : on ne connaît pas à ce jour de ciboire aux poinçons de Vannes de la même époque. Au demeurant l´objet se situe dans la moyenne de la production courante de l´époque et seules les armoiries lui apportent un supplément d´intérêt.

Dénominationsciboire
Aire d'étude et cantonHaute-Bretagne - Grand-Champ
AdresseCommune : Locmaria-Grand-Champ

Ciboire réalisé vers 1650 par l'orfèvre rennais Michel Buchet.

Période(s)Principale : milieu 17e siècle
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Bretagne, 35, Rennes
Auteur(s)Auteur : Buchet Michel orfèvre

Pied, coupe et couvercle unis. Noeud pirriforme évasé. Bordure du pied à collerette de feuiilages estampés. Couvercle élevé.

Catégoriesorfèvrerie
Matériauxargent, repoussé, ciselé, estampage
Précision dimensions

h = 25

Précision inscriptions

Poinçons (sous le pied) : initiales M et B séparées par un point, hermine au dessus, maître Michel Buchet ; communauté de Rennes, vers 1650, hermine passante, lettre R au dessus, lettre I entre les pattes. Armoiries (gravées sur le pied) : mi-parti, à dextre, une fasce chargée de trois losanges, accompagnée de trois maillets, famille Le Meilleur ; à sénestre : un chevron chargé de six mâcles accompagné de deux lions hissant, famille Salmon.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler