Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ciboire

Dossier IM56006293 réalisé en 2006

Fiche

Une ligne sobre et un profil épuré, d'où sont totalement absents les contours chantournés et les outrances du rocaille, donnent à ce beau ciboire une grande élégance. L'agencement par quatre du décor ciselé qui orne le dessus du pied et du couvercle, de même que la forme des cartouches appartiennent au style rocaille assagi, dit "rocaille symétrisé" qui émerge en France vers les années 1750. Une fois de plus, l'orfèvre rennais Michel-Eloi Le Tailleur qui a réalisé cette oeuvre, montre sa parfaite connaissance de l'évolution du répertoire décoratif vers la deuxième partie du règne de Louis XV. L'emploi sur la tige en balustre d'un décor de cannelures torses, introduit sur les oeuvres parisiennes peu avant 1750 par l´orfèvre parisien Eloi Guérin, des années 1750 par Jacques-Nicolas Roettiers de la Tour, celui de cartouches à vanneries croisées qui alternent avec les deux larges feuilles du couvercle, témoignent de cette connaissance parfaitement maîtrisée. L'exécution est irréprochable jusque dans le détail. L'examen détaillé de ces ornements montre par exemple que pour réaliser les frises d'entrelacs à oves et dards qui enserrent le pied et la base de la tige, l'orfèvre a associé sans qu'il y paraisse la ciselure au trait et l'estampage, de même que pour les fonds à guillochis croisés ou effet de vannerie qui ornent les cartouches du couvercle. Pour le reste du décor, des traits de ciselure conduits avec sûreté, ainsi que l'emploi de différents types de mise au mat concourent à l'heureux résultat d'une pièce élégante et sobre, au décor raffiné et dénué de toute surcharge.

Dénominationsciboire
Aire d'étude et cantonHaute-Bretagne - Trinité-Porhoët (La)
AdresseCommune : Guilliers

Ciboire réalisé en 1758 par l'orfèvre rennais Michel-Eloy Le Tailleur.

Période(s)Principale : 3e quart 18e siècle
Dates1758
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Bretagne, 35, Rennes
Auteur(s)Auteur : Le Tailleur Michel-Eloy orfèvre
Catégoriesorfèvrerie
Matériauxargent, repoussé, doré, ciselé, ciselé au mat, estampage
Précision dimensions

h = 26 ; d = 14,2

Inscriptions & marquespoinçon de communauté
poinçon de charge
poinçon de décharge
poinçon de maître
Précision inscriptions

Poinçons (sous le pied) : initiales M et T, hermine en dessous, fleur de lys couronnée encadrée de deux points au dessus, maître Michel-Eloy Le Tailleur ; communauté de Rennes, 1758-1759 : lettre J, une hermine à gauche, couronne au dessus ; charge de Rennes, 1756-1762 : chiffre neuf fleuronné, une étoile dans l´oeil, une abeille au dessus ; décharge de Rennes, 1756-1762 : une petite tête de lévrier.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 1955/06/14