Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Croix de procession

Dossier IM22005042 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Cette croix anonyme de la deuxième moitié du XVIIe siècle, faite de plaques d'argent clouées sur âme de bois, d´un modèle par ailleurs assez répandu, est ornée d'un décor ciselé aux Instruments de la Passion assez rarement employé sur ce type d´objet, et qui en fait toute l´originalité. Elle a conservé son noeud piriforme et son Christ fondu d'origine, de même que ses fleurons à têtes d'angelots ; son titulus, également ancien a été remonté sur la face postérieure. Sa douille en revanche a tête refaite au XVIIIe siècle comme l'indique le délicat décor rocaille ciselé à sa base. On peut remarquer également à la base du fut, sur les deux faces une restauration qui emploie une technique de mise en oeuvre du décor très différente de celle d'origine. Conformément à la technique ancienne, le dessin originel des emblèmes de la Passion est d'abord tracé au ciselet par l'orfèvre, comme sur le noeud, et ensuite mis en valeur par un mati également ciselé qui fait ressorti les formes laissées lisses. Le restaurateur de la base de la croix a utilisé une technique différente, plus rapide mais, dans le détail moins soignée qui consiste d'abord à mater le fond sur lequel il, fait ensuite ressortir les contours des objets. Cette restauration, sans doute à associer à la réfection de la douille dont le décor présente la même technique de mise en oeuvre, date très probablement du XVIIIe siècle. Au XIXe siècle enfin, le style de l´objet paraissant trop simple, l´ajout de rayons à la croisée à permis de mettre au goût du jour à peu de frais cette ancienne croix tout en lui conservant l´essentiel de ses éléments. Cette adaptation, moins fréquente dans le domaine des objets de culte, souvent fondus et renouvelés complètement témoigne de l´émergence d´un sentiment patrimonial dans les fabriques paroissiales : le style des rayons ainsi que celui du médaillon estampé ajouté à la croisée permettent d´attribuer ces transformations à l´atelier Desury de Saint-Brieuc.

Dénominations croix de procession
Aire d'étude et canton Haute-Bretagne - Ploufragan
Adresse Commune : Saint-Julien
Emplacement dans l'édifice sacristie

Croix de procession du 17e siècle restaurée au 18e siècle et enrichie par l'ajout de rayons au 19e siècle. Son style la rapproche des pièces produites à Saint-Malo.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle

Noeud large et trapu. Piédouche godronné. Bras se terminant par des culots à têtes d'anges.

Catégories orfèvrerie
Matériaux argent
Précision dimensions

h = 84,5 ; la = 43,5

Iconographies Les Instruments de la Passion
ange
fruit
Précision représentations

Instruments de la Passion ciselés sur les bras de la croix.

États conservations oeuvre restaurée
oeuvre complétée
Précision état de conservation

Restauration de la partie inférieure de la croix au 18e siècle ; rayons ajoutés au 19e siècle.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1970/01/15