Logo ={0} - Retour à l'accueil

Croix monumentales sur la commune de Trévron

Dossier IA22018136 réalisé en 2012

Fiche

13 croix ont été répertoriées sur la commune dont 7 sont antérieures à la Révolution. Deux croix se détachent de ce corpus, celle de bourg appelée également la croix nimbée et celle du château du Chalonge, en bordure de la limite communale.

Hormis les deux croix du bourg, elles sont implantées aux abords des principaux axes de communication, les plus anciennes étant situées le long des routes qui mènent au Hinglé et à Saint-Carné.

Leurs attributions variées ne sont pas toujours précisées. 4 possèdent une appellation dédiée à un saint protecteur, au Pommeret : saint Mathurin, au Pennet : saint Cado, au Poncel : saint Philippe et à la Croix Hubert : saint Hubert. La tradition orale rapporte pour cette dernière croix, probablement offerte par le prêtre de la paroisse comme l’indique la présence du calice, qu’elle était anciennement accompagnée d’une croix en bois dans laquelle se trouvait une statuette de saint Hubert, patron des chasseurs, invoqué contre la rage.

La croix du Chalonge, datable du 16e siècle est une croix de justice seigneuriale qu’évoque l’épée gravée sur sa face signalant les droits de haute, moyenne et basse justice attachés à la seigneurie du Chalonge.

Quant à la croix nimbée du bourg, elle pourrait être celle offerte en 1525 par Dom Eustache de Cramou, révérend prieur de Léhon pour l’ancien cimetière de Trévron.

Enfin les croix plus récentes du 19e siècle sont souvent liées à des missions, ou à des commémorations comme celle de l’Hôtellerie édifiée lors de l’année jubilaire de 1870.

Aires d'étudesProjet de Parc naturel régional Rance-Côte d'Emeraude
Dénominationscroix de chemin
AdresseCommune : Trévron
Période(s)Principale : Moyen Age
Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine