Logo ={0} - Retour à l'accueil

Demeure, la Lande Grêle (Saint-Père-Marc-en-Poulet)

Dossier IA35045838 réalisé en 2006

Fiche

Dossiers de synthèse

Destinationsferme
Parties constituantes non étudiéespuits, cellier, étable, porcherie
Dénominationsdemeure
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Châteauneuf d'Ille-et-Vilaine
AdresseCommune : Saint-Père-Marc-en-Poulet
Lieu-dit : la Lande Grêle
Cadastre : 1982 F3
D'après Théodore Chalmel, cette demeure aurait été construite au début du 18e siècle. Cependant, elle possède des éléments caractéristiques du 17e siècle : le toit à la Mansart, la forte section des poutres de l'intérieur et la grande taille des fenêtres. A la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle, l'encadrement de la porte de la pièce à feu située à l'est fut refait comme l'attestent les pierres de taille de granite. Par la suite, cette porte fut transformée en fenêtre. D'après la tradition orale, à l'origine, la demeure était entièrement couverte d'un toit à la Mansart. Par mesure d'économie, la partie ouest fut refaite en toit à longs pans. A l'origine, elle possédait trois pièces à feu au rez-de-chaussée, avec entrée indépendante, et des chambres à l'étage. L'escalier se trouvait face à la porte la plus à l'ouest. A l'est de cette demeure se trouvait la métairie, probablement édifiée à la même époque. Actuellement, le logis est très remanié et les dépendances tombent en ruines. La tradition orale nous a rapporté que lorsque la demeure devint une ferme, la pièce à feu centrale fut transformée en cellier. L'étable et les porcheries furent construites. Dans son ouvrage sur la commune de Saint-Père-Marc-en-Poulet, datant du début du 20e siècle, Théodore Chalmel mentionne la demeure en ces termes : La maison de maître comprend deux embas, deux chambres et grenier au-dessus. Elle date du début du 18e siècle. On dit que les matériaux amenés par bateau à la Couaille furent hissés sur place à dos de Nègres. L'enclos renferme : cour, puits, auge, tour de pile, étable, écurie, souls, jardin, verger et chenevière.. Cette description semble correspondre aux bâtiments actuels.
Période(s)Principale : limite 17e siècle 18e siècle
Secondaire : limite 19e siècle 20e siècle

Cette demeure est enduite. L'encadrement de ses baies est en pierre de taille de granite. Elle s'élève sur trois niveaux : rez-de-chaussée, étage carré et étage de comble. La façade sud est ordonnancée. Elle est couverte d'un toit à longs pans et d'un toit à la Mansart, le tout en ardoise. A l'ouest de la demeure sont accolés un cellier puis le portail d'entrée et un puits. L'étable et les porcheries sont édifiées en moellon de schiste et de granite. Elles sont situées à l'ouest et au sud-ouest de la demeure.

Mursschiste
granite
enduit
pierre de taille
moellon
Toitardoise
Statut de la propriétépropriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • CHALMEL, Théodore. Saint-Père-Marc-en-Poulet. Rennes : SIMON, 1931, rééd. Rennes : Recto Verso, 1983.

    p. 342