Logo ={0} - Retour à l'accueil

Demeure, le Pont Dom Guérin (La Bazouge-du-Désert)

Dossier IA35048562 inclus dans Écart, le Pont Dom Guérin (La Bazouge-du-Désert) réalisé en 2009

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiéeschapelle
Dénominationsdemeure
Aire d'étude et cantonPays de Fougères - Louvigné-du-Désert
AdresseCommune : Bazouge-du-Désert (La)
Lieu-dit : le Pont Dom Guérin

La construction de ce bâtiment remonte à 1758 comme l'indique une date portée sur le linteau de l'une des fenêtres de la façade ouest. Il possède en effet des caractéristiques architecturales propres à cette époque de construction : façade rythmée par des travées, baies à linteaux en arcs segmentaires composées de claveaux de granite, escalier en bois à balustres, forme des cheminées intérieures... Le bâtiment était originellement composé de trois pièces à feu au rez-de-chaussée et de trois pièces à feu à l'étage. Au rez-de-chaussée, il existait une pièce à feu dans la partie basse située au nord. Cette pièce était éclairée par une fenêtre grillée et une porte y donnait accès de manière indépendante. La pièce principale se trouvait à gauche en entrant par la porte principale. Face à la porte principale, se trouvait l'escalier en bois à balustres desservant le premier étage et le comble. Sous l'escalier en bois à balustres, se trouve un autre escalier qui permet d'accéder à la cave, éclairée et ventilée par des soupiraux. A droite de l'escalier, au rez-de-chaussée, se trouvait la troisième pièce à feu, la cheminée étant située sur le pignon sud du bâtiment le moins élevé. A l'étage, se trouvaient deux autres pièces à feu de part et d'autre de l'escalier, celle de gauche était située dans la partie la plus élevée du bâtiment, alors que celle de droite se trouvait dans la partie la plus basse au sud. A l'étage, dans la montée de l'escalier, un petit escalier secondaire donnait accès à une petite pièce équipée d'une cheminée située derrière l'escalier. Un accès à cette pièce était également possible depuis la chambre située à gauche de l'escalier. L'escalier en bois à balustres desservait également le comble, dans lequel une petite pièce était aménagée au dessus de celle du premier étage logée derrière l'escalier. Une balustrade en bois du même type que l'escalier en permettait l'accès. Il existe au nord de ce bâtiment une autre construction assez proche de celle-ci en terme d'architecture. Il est très probable que l'architecture de ce bâtiment ait influencé celle du bâtiment situé plus au nord, ainsi, ce bâtiment date de 1758 alors que celui du nord est daté 1776. Ce bâtiment est nommé "hôtel de Clinchamps" car la famille Nicolais de Clinchamps, originaire de Normandie, en serait commanditaire. Nous savons par ailleurs, que Julien Jean Le Nicolais de Clinchamps achète la chapelle Saint-Clair voisine (située au nord de l'écart), vendue nationalement le 8 juin 1791.

Période(s)Principale : 3e quart 18e siècle
Dates1758, porte la date

Ce bâtiment de 24 mètres de long sur 8 mètres de profondeur présente une maçonnerie composée de moellon de granite ; les encadrements de baies, bandeaux, chaînages d'angles sont traités en pierre de taille. Les toitures à longs pans sont couvertes d'ardoise. A l'intérieur, subsistent certaines dispositions d'origine : escalier central en bois à balustres, cheminées en granite recouvertes de boiseries. A l'ouest et au nord du logis, se trouvent des dépendances : refuges à porcs, granges, étables, fournils, également élevées en moellon de granite et couvertes d'ardoise.

Mursgranite
moellon
pierre de taille
Toitardoise
Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20103500021Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 018-35-73-bande5.

    20103500018Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 018-35-73-bande4.

    20103500016Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 018-35-73-bande4.

    20103500020Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 018-35-73-bande4.

    20103500017Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 018-35-73-bande4.

    20103500019Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 018-35-73-bande4.

Références documentaires

Bibliographie
  • BANEAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine, Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1929.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • CHATENET Monique, MIGNOT, Claude (dir.). Le manoir en Bretagne. 1380-1600. Paris, Caisse nationale des monuments historiques et des sites/Editions du patrimoine/Imprimerie nationale Editions, 1999.

  • DUCOURET, Jean-Pierre, LAISIS C., HAMON Françoise, TOSCER Catherine. L'habitat rural en Pays de Fougères.

  • FROTIER DE LA MESSELIERE, Henri. Le guide de l'Ille-et-Vilaine. Plouagat : GP Impressions-Kervaux, 1994.

  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1884.

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • MAUPILLE, M., L. Louvigné-du-Désert et ses environs. Reproduction en fac-similé de l'édition de Rennes : Imprimerie C. Catel, 1877, Paris : Res Universis, 1992.

  • OGÉE, Jean-Baptiste. Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne. Nlle éd. [1778-1780] rev. et augm. Rennes : Molliex, 1845.

  • ORAIN, Adolphe. Petite géographie pittoresque du département d'Ille-et-Vilaine pour servir de guide aux voyageurs dans Rennes et le Département. Rennes : P. Dubois Libraire-éditeur, 1884.

  • PEROUSE DE MONTCLOS, Jean-Marie. Architecture, méthode et vocabulaire. Paris : Inventaire Général des monuments et des richesses artistiques de la France, Centre des monuments nationaux/Editions du patrimoine, 2000.

  • POIRIER. Monthorin et les Lariboisière. Société archéologique et historique de Fougères. Tome XXV, p. 39-44, 1986.

  • POIRIER. Entre Glaine et Airon, L'Hermitage Saint-Clair. Société archéologique et historique de Fougères. Tome XIX, p. 61-73, 1980.

  • POIRIER. Le Petit Maine, Terre de privilèges. Société archéologique et historique de Fougères. Tome XIV, p. 12-21, 1971.

  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic éditions 2000, 2 tomes, (Le patrimoine des communes de France).

  • Livre d'or. La Bazouge-du-Désert. La Bazouge-du-Désert, 1951.