Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Écart de la Bonnemais (Cintré)

Dossier IA35132469 réalisé en 2017

Fiche

Á rapprocher de

L'écart de la Bonnemais a la particularité d'être situé à la fois sur deux communes, à la limite communale entre Cintré et la Chapelle-Thouarault. Ainsi les constructions implantées le plus au nord de l'écart appartiennent à la commune de la Chapelle-Thouarault. Plusieurs grandes fermes sont implantées de part et d'autre de la route qui traverse l’écart.

Avant le remembrement agricole, l'écart était entouré de nombreuses petites parcelles délimitées par des haies bocagères et plantées de vergers. Les grandes dimensions de ces fermes, ainsi que le nombre important de dépendances, témoignent d'une ancienne activité agricole importante. Sur les quatre fermes recensées, une seule a conservé un usage d'exploitation agricole. Les autres fermes ont été progressivement réhabilitées en habitation, avec quelques remaniements.

Parties constituantes non étudiées maison, ferme, croix de chemin
Dénominations écart
Aire d'étude et canton Rennes Métropole
Adresse Commune : Cintré
Lieu-dit : La Bonnemais

Une tradition orale prétend que l'église paroissiale primitive de la commune de Cintré fut construite à l'écart de la Bonnemais, là ou se dresse aujourd'hui une croix de chemin et que l'église actuelle était à l'origine celle du prieuré. Cette tradition semble erronée et a sûrement pour origine la présence à proximité de l'écart de la Bonnemais d'un ancien lieu-dit appelé "Le Presbytère", probable lieu de résidence du prêtre desservant la chapellenie des Vignes. La pierre sculptée d'un calice insérée dans le mur pignon en terre d'une des fermes de la Bonnemais provient vraisemblablement de l'ancienne demeure du chapelain.

La comparaison avec le cadastre actuel révèle une faible évolution de la structure bâtie de l'écart depuis la levée du cadastre napoléonien en 1829.

Une seule ferme présente une date portée (1669) sur une souche de cheminée. Néanmoins, cette inscription n'est pas d'origine, mais reportée et tracée sur l'enduit ciment qui recouvre cet élément de toiture.

Période(s) Principale : 3e quart 17e siècle, limite 18e siècle 19e siècle, 1ère moitié 19e siècle, 2e moitié 19e siècle
Dates 1669, porte la date

Les différents corps de ferme de l'écart de la Bonnemais présentent plusieurs types de plan au sol : plan allongé de type longère, plan en L et plan en U.

L'ensemble des éléments bâtis recensés et étudiés dans l'écart de la Bonnemais sont construit en terre selon la technique de la bauge. Les murs des fermes et des différentes dépendances sont maçonnés en terre crue sur un solin en moellon de schiste.

Selon les bâtiments, les ouvertures sont plus ou moins remaniées. Des carrées en bois sont toujours visibles mais nombreuses sont celles qui ont été remplacées par des encadrements en brique ou en ciment.

Toits à deux versants et à croupe couverts d'ardoises.

Murs terre
schiste moellon
brique
ciment
Toit ardoise
Plans plan régulier en L, plan rectangulaire régulier
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvrements
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
pignon couvert
pignon découvert
Typologies plan en U, plan allongé, plan en L, dépendance à usages multiples, à porte haute
États conservations bon état, remanié

Références documentaires

Documents d'archives
  • Dossier de pré-inventaire, Service de l'inventaire du Patrimoine de Bretagne, 1971

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel) : 080 - Cintré
Documents figurés
  • Archives départementales d'Ille-et-Vilaine : 3 P 5311
  • Archives départementales d'Ille-et-Vilaine : 3 P 5702 722
Bibliographie
  • Marc Petitjean, Constructions en terre en Ille-et-Vilaine, Rennes, Éditions Apogée, 1995, 87 p., (Habitat et paysages d'Ille-et-Vilaine).

    Bibliothèque de Rennes Métropole
  • Bibliothèque de Rennes Métropole
  • Bardel, Philippe et Maillard, Jean-Luc, Architecture de terre en Ille-et-Vilaine, Rennes, éditions Apogée- Écomusée du Pays de Rennes, 2002

Liens web