Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart dit village de Kerdelam (Erdeven)

Dossier IA56001503 réalisé en 2004

Fiche

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéesferme
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonRia d'Etel - Belz
AdresseCommune : Erdeven
Lieu-dit : Kerdelam
Cadastre : 2001 ZV 79, 193-198, 8002

Hameau constitué à l'origine d'un manoir (disparu) mentionné dans les sources en 1478. Au 16e siècle Kerdelam est incorporé au domaine et seigneurie de Keravéon, pour devenir simple métairie noble au 17e siècle. Une ferme étudiée, présente des vestiges anciens porte sud avec date 1581. Toutes les fermes sont remaniées ou reconstruites au 19e siècle. La ferme la plus à l'ouest n'existe pas sur le plan cadastral de 1845.

Période(s)Principale : 16e siècle
Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine

Situé à l'ouest du bourg en limite des étangs et de la dune, l'écart de Kerdelam qui comprend quatre fermes anciennes, est à l'origine isolé, au sud du chemin qui relie Kerascouët à Kerminihy. Des constructions récentes se sont implantées au nord et à l'ouest du village en modifiant grandement l'environnement agricole. Une ferme au nord est étudiée, bien qu'ayant fait l'objet de transformations après l'enquête de 1975. Celle qui existait dans son alignement ouest est un vestige. Deux autres fermes au sud, de part et d'autre du chemin menant vers la dune, sont repérées.

Statut de la propriétépropriété publique
propriété privée

Annexes

  • 20045603688NUCA : Archives départementales du Morbihan, 3P 45.

    20045603689NUCA : Archives départementales du Morbihan, 3P 369.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Manoir puis métairie noble de Kerdelam : Références documentaires - 1478 : A. D. Loire-Atlantique. B926, le 11 mars 1478 (a.s.) Aveux de Jean Rolland sieur de Kerdelan (Kerdelam) : le domaine comprend un manoir avec jardins, bois, colombier et vignes. - 1536 : René de Laigue, La noblesse bretonne aux XVe et XIVe siècles, réformations et montres, Rennes, 1902. Réformation de 1536, Keravéon est à Jean de Talhouët ainsi que Kerlelan (Kerdelam). - 1540 : A. D. Loire-Atlantique. B 926, le 25 mai Déclaration de Jean de Talhouët, seigneur de Keravéon. Comprend une métairie à Kerdelam - 1683, le 4 août : A. D. Morbihan. 3A 3, domaine royal d´Auray, réformation, copies et enregistrement des déclarations de 1679-1683. Dénombrement rendu par Jean de Talhouët, chevalier, seigneur de Queravéon, conseiller honoraire au parlement de Bretagne. La seigneurie et domaine de Keravéon comprend également « la métairie noble de Querdelam ».

    p.
Bibliographie
  • LAIGUE, René, comte de. La noblesse bretonne aux XIVe et XVe siècles, réformations et montres, Rennes, Plihon, 1902.

    p.