Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart dit village de Kergrosse (Erdeven)

Dossier IA56001369 réalisé en 1976

Fiche

  • Vue générale, sud
    Vue générale, sud
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • étable
    • charretterie
    • lavoir
    • fournil
    • enclos
    • ferme
    • fontaine

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéesétable, charretterie, lavoir, fournil, enclos, ferme, fontaine
Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonRia d'Etel - Belz
AdresseCommune : Erdeven
Lieu-dit : Kergrosse
Cadastre : 2001 H 199-200, 235-238, 240-242, 245-246, 253-254, 256-257, 259-261, 263-272, 365-370, 652-653, 655, 1412-1418, 1434, 1441-1443, 1452-1454 ; domaine public

Village dont les fermes sont décrites dans les actes de la réformation du domaine (1679), doté de nombreuses dépendances, dont fournils et cardys, c'est à dire remises à charrettes, sont parfois communes à plusieurs familles. Le plan cadastral de 1811, montre qu'il existe encore de vastes espaces communs non clos. Sur celui de 1845, ils sont cadastrés mais toujours libres de toute clôture. Plusieurs fermes sont modifiées voire reconstruites (ZO 1452) dans la seconde moitié du 19e siècle. De façon très récente, d'importants remaniements ont complètement dénaturé le plus grand alignement (ZO1416, 1414, 1441).

Période(s)Principale : Temps modernes
Principale : Epoque contemporaine

Gros hameau situé près de la côte. Au sud, les terres labourables jouxtent la dune vers laquelle on accède par un ancien chemin qui longe le grand étang de Kergrosse, à l'est. La majorité des fermes est implantée au sud de la route qui relie Kergrosse à Loperhet. Il subsiste deux fournils : l´un au sud-ouest (H 365) et le second à l'est du village (H 270). Les fermes sont orientées sud sauf deux. Deux fermes sont étudiées, deux repérées, les autres sont remaniées. Le nombre de dépendances toujours en place est remarquable ainsi que la subsistance de venelles de servitudes et, de façon moins pertinente, d'anciens espaces libres. A noter un courtil clos de murs, à l'ouest près de la fontaine (H 366). Au nord, au lieu-dit Kermovel, isolé de Kergrosse sur la route vers le bourg, ne subsistent que des vestiges de fermes très remaniées. Des constructions pavillonnaires, datant des années 1960 à nos jours, se sont implantées sur d'anciennes terres labourables, au nord et à l'ouest du village, vers Kergouët.

Village repéré en 1979. Depuis, plusieurs remaniements et surtout les constructions neuves, situées en hauteur au nord, dénaturent l'environnement immédiat du village. Les anciens espaces libres tendent à être clos de façon inadaptée, comme à Kerhilio. La proximité de l'étang est intéressante, mais il n'est pas entretenu.

Statut de la propriétépropriété publique
propriété privée

Annexes

  • 20045603328NUCA : Archives départementales du Morbihan, 3P 45.

    20045603329NUCA : Archives départementales du Morbihan, 3P 369.