Logo ={0} - Retour à l'accueil

Écart, la Beucherais (Tremblay fusionnée en Val-Couesnon en 2019)

Dossier IA35049491 réalisé en 2011

Fiche

Dénominationsécart
Aire d'étude et cantonPays de Fougères - Antrain
AdresseCommune : Val-Couesnon
Lieu-dit : Tremblay Beucherais (la)
Précisionscommune fusionnée après inventaire Commune inventoriée sous le nom de Tremblay

Dès la fin du 18e siècle, cet écart est cité par Jean-Baptiste Ogée dans son ouvrage Dictionnaire historique et géographique de la province de Bretagne, comme l’un des principaux villages de la commune de Tremblay.

En effet, au début du 19e siècle, ainsi qu’en témoigne le premier cadastre réalisé dans la commune de Tremblay (1824), ce « hameau » tel qu’il est désigné sur ce document ancien, était composé de plus de vingt propriétés différentes. Toutefois, cet habitat était semble-t-il un habitat relativement modeste car les constructions sont de dimensions très réduites et sont disposées en alignement les unes avec les autres. De plus, les parcelles sont elles aussi de petite taille, ce qui laisse supposer qu’il s’agissait d’un habitat de journaliers agricoles ou bien d’ouvriers (carrières ?).

De nombreuses époques de construction sont représentées dans ce groupe de construction. En effet, les bâtiments les plus anciens remontent à la fin du 16e siècle (bâtiment situé à l’extrémité est de l’alignement le plus important). En partie centrale de cet alignement, certains bâtiments semblent plutôt avoir été construits au début du 19e siècle. Enfin, certains autres bâtiments situés au sud-ouest de l’écart ont été ajoutés par la suite puisque leurs caractéristiques architecturales (façade à trois travées, encadrements de baies en granite bleu, présence d’une niche à statue en façade…) en font remonter la construction à la fin du 19e siècle.

Période(s)Principale : limite 16e siècle 17e siècle
Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle

La grande majorité des constructions de cet écart est élevée en moellon de schiste alors que les encadrements de baies sont réalisés en pierre de taille de granite. Les toitures sont couvertes d’ardoise et de tôle ondulée.

Le bâtiment le pus ancien se trouve à l’est de l’alignement principal ; il possède des encadrements de baies en pierre de taille de granite soignés : porte en anse de panier, linteau de fenêtre orné d’une accolade, appui de la fenêtre de l’étage saillant…

Mursgranite pierre de taille
schiste moellon
Toitardoise
États conservationsbon état
Statut de la propriétépropriété privée