Logo ={0} - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Notre-Dame (Chauvigné)

Dossier IA35049710 réalisé en 2012

Fiche

Œuvres contenues

VocablesNotre-Dame
Parties constituantes non étudiéescroix monumentale
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonPays de Fougères - Antrain
AdresseCommune : Chauvigné
Cadastre : 1984 D2 715

L'église, mentionnée dès le 11e siècle, conserve dans son gros œuvre (nef et abside) des vestiges romans. Elle fut transformée au 15e siècle (porche, baies, charpente apparente), au 16e siècle (chapelle au nord du chœur, abside), puis en 1654 comme l'atteste une inscription dans la sacristie. La chapelle au nord du sanctuaire, qui sert de sacristie, était peut-être à l´origine une chapelle seigneuriale ou une simple chantrerie. Sa voûte lambrissée et peinte en bleu avec des étoiles d´or, dissimulée aujourd´hui, nous laisse penser qu'il ne s'agissait pas d'une sacristie ordinaire. Le transept date des 18e siècle et 19e siècle. En 1851, la nef fut reprise et augmentée (daté par travaux historiques). Le clocher est refait au début du 20e siècle.

Période(s)Principale : limite 15e siècle 16e siècle
Principale : 3e quart 17e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Secondaire : 12e siècle
Secondaire : 16e siècle , (?)
Dates1654, porte la date, daté par travaux historiques
1851, porte la date

L´église de Chauvigné est implantée au cœur du village selon l'orientation traditionnelle est-ouest. Elle est construite en moellon et en pierre de taille de granite. La toiture, couverte en ardoise, est à longs pans, exceptés le chœur qui présente un toit en poivrière et le clocher, dont la flèche octogonale est flanquée de quatre clochetons. L´église possède un plan en croix latine à vaisseau unique. Au bras du transept sud est accolé un porche à pignon débordant où se trouvent les fonds baptismaux. Une ancienne chapelle seigneuriale devenue aujourd´hui une sacristie se tient près du bras du transept nord. La façade occidentale est percée sur sa partie haute d´une grande baie en arc brisé. A l´est, le chevet est à pans coupés. Le clocher est situé à la croisée du transept, dont le plan rectangulaire est marqué par quatre grandes arcades en plein-cintre. Le chœur est formé d'une abside circulaire. La charpente est partiellement apparente à l´est de la nef, ainsi que dans le chœur. Une fenêtre de la nef à arc trilobé est un remploi datant du 14e siècle.

Mursgranite
moellon
pierre de taille
appareil mixte
Toitardoise
Plansplan en croix latine
Étages1 vaisseau
Couvrementslambris de couvrement
Couverturestoit à longs pans
flèche polygonale
pignon couvert
pignon découvert
croupe
Typologiesclocher en haut de nef, chevet à pans coupés, porche latéral, croix latine
Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    20123505937NUC : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    19933500541XB : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 6 Fi.

Références documentaires

Documents figurés
  • 2524 Chauvigné (I.-&-V.) - L'église. Carte postale, Rennes : E. Mary-Rousselière, édit. [s. d.]. (A.D. Ille-et-Vilaine, 6 Fi).

Bibliographie
  • BADAULT, Dominique. CHEVRINAIS, Jean-Claude. ANTRAIN et son canton. Chronique de la vie quotidienne 1880-1950. Editions Danclau, 1996.

    t. 1, p. 399-400
  • BANÉAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1927 ; reprint, Mayenne : Editions Régionales de l´Ouest, 1994.

    t. 1, p. 399-400
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1883, 1884, 1886.

    t. 4, p. 412-413
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Le patrimoine des communes de France).

    p. 53