Logo ={0} - Retour à l'accueil

Eglise paroissiale Notre-Dame (Rimou)

Dossier IA35049717 réalisé en 2011

Fiche

  • Vue générale
    Vue générale
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • croix monumentale
VocablesNotre-Dame
Parties constituantes non étudiéescroix monumentale
Dénominationséglise paroissiale
Aire d'étude et cantonPays de Fougères - Antrain
AdresseCommune : Rimou
Cadastre : 1987 B1 1281
Précisionschangement du nom de la commune après inventaire Rimoux; anciennement commune de

L'église paroissiale Notre-Dame fut reconstruite au 19e siècle. Celle qu'elle a remplacée, et dont le chevet droit a seul été conservé, devait remonter en partie au 15e siècle, car la grande fenêtre, ensuite murée, du chevet, est de style flamboyant. On remarque aussi dans le choeur une jolie crédence de même style et des sablières sculptées avec assez d'élégance. Ce choeur de la 2ème moitié du 15e siècle, fut restauré par André Basbois en 1776. La croix monumentale située à l'angle du choeur et du bras sud date également du 15e siècle. Cette ancienne église consistait en une seule nef, avec une chapelle latérale au Nord. Sur la façade étaient plusieurs écussons en relief aux armes des sires du Boisbaudry ; quant à la chapelle, elle était prohibitive au seigneur de Rimou, qui y avait son enfeu. Mais ces prééminences d'église étaient disputées au seigneur de Rimou par celui du Boisbaudry. En 1684, Renée Le Pappe, veuve de François du Boisbaudry, seigneur dudit lieu et de Trans, déclara qu'il lui appartenait, « à cause de ladite seigneurie du Boisbaudry, les droits de haute justice avec gibet à la Guilambert, cep et pilori au bourg, banc, pierres tombales et enfeus prohibitifs armoriés de ses armes, et droit de prééminence en l'église de Rimou ». En 1723, Marc-Antoine du Boisbaudry obtint même un arrêt en faveur de ses prétentions contre Renée de Sévigné, dame de Rimou et de Montmoron, femme d'Emmanuel du Hallay. A noter que l'église du 15e siècle avait été reconstruite suite à un incendie.

Période(s)Principale : 2e moitié 15e siècle
Principale : milieu 19e siècle
Secondaire : 15e siècle
Secondaire : 17e siècle

L'église de Rimou présente un plan en croix latine à deux vaisseaux uniques. Le chœur est terminé par un mur plat et à l'est subsiste une fenêtre à remplage du 15e siècle. Elle possède une tour porche carrée dans œuvre en façade, accostée au sud de la chapelle des fonts, au nord d'une salle d'où s'élève l'échelle pour accéder au clocher. La sacristie est en appentis à l'aisselle du bras nord et du chœur. La croisée est déterminée par quatre colonnes circulaires qui reçoivent les nervures de la croisée. Le chœur a des sablières sculptées de trois figures (personnage avec instrument, vieillard barbu et autre figure invisible) au nord et deux figures (figures invisibles et un couple en habits du Moyen Age) au sud. Il y a une niche-crédence dans le mur sud du clocher à gauche de la fenêtre en arc trilobé dont l'archivolte est ornée de feuilles.

Le décor intérieur est peint au pochoir.

Le lambris est peint, ont peut notamment voir un ostensoir avec inscription : JE SUIS LE PAIN DE VIE entouré de deux anges.

Mursgranite
Toitardoise
Plansplan en croix latine
Étages1 vaisseau
Couvrementslambris de couvrement
Couverturestoit à longs pans
toit à l'impériale
flèche polygonale
pignon découvert
noue
Typologiesclocher-porche, chevet plat
Techniquessculpture
peinture
Précision représentations

Personnages profanes sculptés, support : sablières ; ostensoir avec inscription : JE SUIS LE PAIN DE VIE entouré de deux anges, support : peinture du lambris.

Statut de la propriétépropriété publique

Annexes

  • Archives départementales d'Ille-et-Vilaine

    19933500853XB : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 6 Fi.

    19933500854XB : Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, 6 Fi.

Références documentaires

Documents figurés
  • 824 Rimou (I.-et-V.). L'Eglise. Carte postale, [s. l. ; s. n. ; s. d.]. (A.D. Ille-et-Vilaine, 6 Fi).

  • Rimoux (Ile-et-V.). L'intérieur de l'église. Carte postale, Tremblay : -Rault, édit. [s. d.]. (A.D. Ille-et-Vilaine, 6 Fi).

Bibliographie
  • BADAULT, Dominique. CHEVRINAIS, Jean-Claude. ANTRAIN et son canton. Chronique de la vie quotidienne 1880-1950. Editions Danclau, 1996.

    p. 138
  • BANÉAT, Paul. Le département d'Ille-et-Vilaine. Histoire, Archéologie, Monuments. Rennes : J. Larcher, 1927 ; reprint, Mayenne : Editions Régionales de l´Ouest, 1994.

    t. 3, p. 278
  • GUILLOTIN DE CORSON, Amédée. Pouillé historique de l'archevêché de Rennes. Rennes : Fougeray, Paris : René Haton, 1883, 1884, 1886.

    t. 5, p. 683-689
  • Bourde de la Rogerie, Henri. Fichier artistes, artisans, ingénieurs... en Bretagne. Rennes : APIB, 1998.

    n° 00404 Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel)
  • Le patrimoine des communes d'Ille-et-Vilaine. Paris : Flohic Editions, 2000. (Le patrimoine des communes de France).

    p. 66