Logo ={0} - Retour à l'accueil

Encensoir, navette

Dossier IM22005038 réalisé en 2006

Fiche

La forme équilibrée, la réalisation soignée de ces deux pièces, montrent que l´absence de décor n´est pas synonyme de médiocrité. L´orfèvre Lamballais Pierre Hillion, dont on connaît également une navette à encens datée de 1725 et conservée à Meslin, montre que la simplicité, n´est pas exempte d´élégance. Le repercé, rehaussé de gravure du couvercle constitue à lui seul le décor de l´objet dont le profil, parfaitement dessiné, est mis en valeur par les consoles qui au sommet de la panse servent à accrocher les chaînes. A la base des Guide-chaînes dont la forme, moderne, épouse et accentue la silhouette concave du couvercle, l´orfèvre a opté pour le maintien des doublures traditionnelles en cylindre, renforcés par un corps de moulures, plus ergonomiques et adaptés à l´usage de l´objet. On sent dans cet ensemble avec une volonté de faire simple et beau, celle de veiller à la solidité d´un objet soumis par son usage à des manipulations souvent peu délicates. L´exécution de la navette assortie et qui porte les mêmes poinçons, semble répondre aux mêmes préoccupations : le filet mouluré qui en rehausse la panse et le couvercle est aussi un élément de renfort. Les deux objets présentent en outre une particularité de poinçonnage : le poinçon de maître y est insculpé une première fois en entier et aussi une deuxième fois uniquement pour sa moitié supérieure. Cet pratique est sans doute ici destinée à suppléer à l´absence de poinçon de communauté. Les comptes de fabrique de la paroisse mentionnent que cet ensemble a été acheté à Lamballe chez François Cardin marchand orfèvre, la somme de 312 livres. Ce montant considérable si on le rapporte à des inventaires de l´époque, vient confirmer la qualité que présentent ces deux objets, derrière leur apparente simplicité.

Dénominationsencensoir, navette à encens
Aire d'étude et cantonHaute-Bretagne - Matignon
AdresseCommune : Hénansal
Emplacement dans l'édificesacristie

D'après les comptes de fabrique conservés au presbytère, l'objet fut acheté à Lamballe, chez François Cardin, marchand orfèvre, pour 312 livres. Cet encensoir est assorti d'une navette réalisée par le même orfèvre.

Période(s)Principale : 2e quart 18e siècle
Dates1740
Lieu d'exécutionÉdifice ou site : Bretagne, 22, Lamballe
Auteur(s)Auteur : Hillion Pierre orfèvre

Encensoir à la panse unie et à la partie supérieure ajourée, flanquée de 3 consoles. Bouton d'attache au sommet.

Catégoriesorfèvrerie
Matériauxargent, repoussé, gravé, ajouré
Précision dimensions

h = 26 ; d = 8. Diamètre de la base.

Inscriptions & marquesinscription
poinçon
Précision inscriptions

Poinçons (sous le pied de l'encensoir et de la navette) : initiales P H séparées par une hermine surmontée d'une fleur de lys couronnée, entre deux grains de remède, maître Pierre Hillion ; poinçon de Lamballe, vers 1730-1740, lettre L inversée, couronnée et flanquée à gauche d'une étoile à 5 branches. Inscription (gravée sur la prise de l'encensoir) : HENANSAL, 1740.

Statut de la propriétépropriété de la commune
Intérêt de l'œuvreÀ signaler
Protectionsclassé au titre objet, 1955/06/14