Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ensemble du génie civil : égout, réseau urbain des eaux, système d'éclairage urbain (Perros-Guirec)

Dossier IA22006166 inclus dans Ville (Perros-Guirec) réalisé en 1999

Fiche

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiéestransformateur, réservoir
Dénominationségout, réseau urbain des eaux, système d'éclairage urbain
Aire d'étude et cantonCôte de Granit Rose - Perros-Guirec
AdresseCommune : Perros-Guirec
Cadastre : ?

Un premier projet d'électrification est mis en place en 1913, et une convention passée avec la Société L'Omnium Français en 1913 établit un réseau électrique le long des voies principales du port au bourg et du port à Trestrignel, une partie du chemin de la Messe, Croas ar Skin et Trestraou, la Clarté et Ploumanac'h. L'usine électrique est construite près de l' église paroissiale et ensuite transformée en halles (détruites, actuelle place des Halles). En 1924, une nouvelle convention est passée avec la Société l'Electrique de Bretagne. Le réseau est amélioré autour du chemin de la Messe et sur la portion de la route en corniche entre Kerdu et le sémaphore. En 1937, une nouvelle convention est passée avec la Compagnie Lebon qui va étendre le système d' éclairage urbain à la campagne. Une concession de distribution de gaz est conclue la même année avec la même compagnie : une canalisation souterraine de 12 kilomètres est construite entre Lannion et Perros-Guirec, puis emprunte la Rue du Maréchal-Joffre et la route en corniche entre la Pointe du Sphinx et Kerdu. Le réseau urbain des eaux est inauguré en 1900 à Traou-Perros, où des habitants du dit quartier construisent à leurs frais une canalisation depuis la fontaine de Goas-an-Abat. Dès 1883, Perros-Guirec entame des études pour l'installation d'un réseau à la rade, quartier le plus peuplé de la commune. Le projet est approuvé par le préfet en 1902, alors que la partie haute de la commune n'est alimentée que par des puits privés et deux puits communaux. En 1924 une concession est signée avec la Compagnie Générale des Eaux : les eaux, captées dans le ruisseau de Kergomar situé à Saint-Quay-Perros, sont traitées en station d'épuration et acheminées par élévation dans divers réservoirs. Les travaux débutent après 1926, date de l'arrêté préfectoral d'intérêt public, et achevés l'année suivante. La conduite traverse la commune d'est en ouest, depuis le port vers Trestraou, la Clarté et Trégastel qui est inclus dans le réseau. Il est étendu à Ploumanac'h en 1928 et à la corniche en 1931. Les travaux du réseau d'égout débutent en 1929, grâce au produit de la taxe de séjour, mais le manque d'argent oblige la commune à effectuer les travaux en plusieurs tranches. La première concerne Trestraou, le port et le bourg. La seconde, à partir de 1932, concerne Trestrignel et la troisième, le lotissement du Pré et Traou-Perros. En 1934, une petite portion du boulevard Aristide Briand (route de la corniche) est assainie.

Période(s)Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle

De nombreux transformateurs sont construits dans le style néo-breton, semble t-il par l'architecte Paul-Marie Rolland, installé à Saint-Brieuc (Côtes-d'Armor) .

Statut de la propriétépropriété publique (?)

Annexes

  • Voir aussi enquête thématique régionale (patrimoine de la villégiature) - 1999 (Elisabeth Justome) : .