Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme, 6 rue des Templiers (Vildé-Guingalan)

Dossier IA22133330 réalisé en 2017

Fiche

Dossiers de synthèse

La ferme du 6 rue des Templiers est un des rares témoignages de la présence de fermes dans le bourg de Vildé-Guingalan. Comme les autres constructions du bourg, elle est réalisée en moellons de granite et en pierre de taille pour les encadrements, alors que la couverture est en partie réalisée en ardoises. Elle est représentative des petites fermes de bourg que l’on pouvait trouver dans la région, qui sont généralement composées d’un - ou de plusieurs - logis et d’annexes placées dans l’axe longitudinal de ce dernier. Avant le XIXe siècle, les fermes étaient généralement construites perpendiculairement à la route, comme c’est le cas ici. Côté rue, la parcelle de la ferme est encore close par un mur fait de moellons de granite.

En 1920-1930, il restait encore quatre ou cinq fermes dans le bourg de Vildé-Guingalan, ou à proximité immédiate. La ferme du 6 rue des Templiers témoigne de l'aspect rural du bourg. Ce type de ferme ne possédait que peu d’hectares de terres cultivables et généralement de peu de bêtes. Leurs propriétaires exerçaient souvent une autre activité (artisans, ouvriers saisonniers sur les chantiers, journaliers agricoles, marins, commis ou manœuvres à Dinan). Au début du XXe siècle, la majorité des vildéens pratiquait l’élevage de cochons, souvent de chèvres et de brebis, ainsi que de lapins et de volailles.

Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Projet de Parc Vallée de la Rance-Côte d'Emeraude - Plélan-le-Petit
Adresse Commune : Vildé-Guingalan
Adresse : 6 Rue des Templiers

À l’entrée de la parcelle se trouve un fournil qui date de 1822, comme en témoigne l’inscription présente sur le linteau en arc segmentaire de la fenêtre située côté rue des Templiers. Il est présent sur le cadastre napoléonien de 1835, tout comme le bâtiment qui lui fait face. Cette ferme a été agrandie durant le 2e quart du XIXe siècle. Une inscription est gravée sur le linteau d’une des fenêtres de l’étage (seconde travée du logis central). Elle indique : "Fait par M. Dan RENAULT et Anne BOISIER l’an 1837". Les bâtiments accolés au logis côté sud semblent être plus récents.

Période(s) Principale : 19e siècle
Dates

La ferme est constituée d’un alignement qui comporte, du nord au sud : une grange dotée d’une soue à cochons, une écurie ainsi qu’une habitation constituée de deux logis, dont les murs pignons sont dotés de rampants découverts à crossettes simples, réalisés en pierre de taille. À l'extrémité sud, se trouvent une étable et des soues à cochons surmontées de greniers.

Le fournil, la partie de l’alignement la plus ancienne (nord) ainsi que le logis comportent des murs pignons à rampants découverts (ou chevronnières) agrémentés de crossettes.

La façade du logis présente des travées. Toutefois, certaines des ouvertures ont été remaniées. Un bandeau blanc réalisé à la chaux est encore visible sous le débord de la toiture du logis.

Les différentes dépendances réparties dans l’alignement (grange, écurie, étable,soues) pouvaient comporter un grenier servant à stocker le fourrage, accessible depuis une gerbière extérieure. Au n°6 rue des Templiers, elles possèdent encore leurs portes à lames anciennes.

L’écurie située au nord comporte encore une porte à husset, tout comme l’étable situé au sud. Le fournil est doté d’ouvertures aux linteaux sculptés en arcs segmentaires. Il est accessible depuis une porte placée côté rue et par une gerbière tournée vers la parcelle, qui induit la présence d’un espace de stockage à l’étage.

Murs granite pierre de taille
granite moellon
Toit ardoise, matériau synthétique en couverture
Typologies Fermes - maisons
États conservations bon état

Références documentaires

Documents figurés
  • Archives départementales des Côtes-d'Armor : 3P388 001
Bibliographie
  • BRIAND Eugène, “Souvenirs d’enfance à Vildé-Guingalan”, in Le Pays de Dinan, t. XI, Dinan, Entente culturelle du Pays de Dinan, 1991, p. 103-154

  • GAUTTIER Jean, REVERT Jean-François, La Rance maritime, coll. Habitat et Paysages d'Ille-et-Vilaine, Ed. Apogée, Rennes, 1994, 79 p.

  • Architecture rurale en Bretagne. 50 ans d'inventaire du patrimoine. Inventaire du patrimoine, Bretagne. Editions Lieux-dits. 2014

  • CAVAN Christine, Vildé-Guingalan au Fil du Temps, 2016, 56 p. [PDF en ligne]

(c) Région Bretagne (c) Région Bretagne ; (c) Université de Rennes 2 - Subts Marion - Bourgault Marine