Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, actuellement maison,Coët Crann (Landévant)

Dossier IA56007586 inclus dans Hameau ou village de Coët Crann (Landévant) réalisé en 2009

Fiche

Si la transformation en maison de cette ferme à la fin du 20e siècle a provoqué la création d'ouvertures dans le toit dont les proportions sont inadaptées (trop larges et trop hautes), la sélection a tout de même été faite pour deux raisons. Tout d'abord, c'est un exemple de réutilisation d'ouvertures anciennes et de qualité dans un bâtiment dont la mise en oeuvre peu soignée, l'absence de chaine d'angle et les proportions réduites incitent à considérer une construction sans doute modeste et tardive. Or ce phénomène se retrouve dans trois des communes de la Ria, Landaul, Landévant et Nostang, avec un avantage pour la qualité du décor à Landévant. De plus ces ouvertures remployées montrent un décor sculpté de qualité, inspiré par le décor de la première Renaissance pour les losanges de la fenêtre et la fantaisie décorative du gothique pour la porte ; on remarquera la qualité de l'encadrement de la fenêtre, à baguettes croisées que l'on retrouve en quelques endroits à Landévant (Kerfraval, Coet Evenec), de même que les anses de panier profondément moulurées et sculptées dans la moulure (Coetel, Kermoro). On ne peut remettre en cause la date portée de 1577 et pour cette raison, la ferme de Coet Crann est un exemple de référence.

Parties constituantes non étudiéesétable
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonRia d'Etel - Pluvigner
AdresseCommune : Landévant
Lieu-dit : Coët Crann
Cadastre : 1837 C2 196 ; 2010 ZB72

La ferme est peut-être construite en 1577, date portée sur la porte de l'étable. Cependant, la mise en oeuvre des murs et la disposition de ses ouvertures sur les clichés de 1969 accréditent la possibilité d'un remontage total avec remplois d'ouvertures de la fin du 16e siècle, peut-être au 18e siècle. Elle est allongée d'une pièce vers l'est avant 1837 (figure sur le plan cadastral à cette date), dont la porte de la fin du 16e ou du début du 17e siècle est remployée. La soue à cochon figurant en retour à l'ouest sur le plan de 1837 a été détruite. Restaurée et transformée en maison à la fin du 20e siècle, la ferme a vu la création d'un étage en surcroît avec deux nouvelles ouvertures de grenier, hors de proportions avec les ouvertures anciennes. Le chaume a été changé pour du roseau.

Période(s)Principale : 2e moitié 18e siècle , (?)
Principale : milieu 19e siècle
Secondaire : 4e quart 16e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates1577, porte la date

La ferme est orientée au sud et sa façade nord était en partie enterrée ce qui explique l'absence d'ouvertures à l'origine. Construite en moellon sans chaîne en pierre de taille, elle se compose d'un logis-étable à porte unique, dont la salle, chauffée par une cheminée sur le refend, communiqe par une porte en anse de panier avec une chambre en alignement, également chauffée sur le pignon est. Les cheminées sont très simples, à linteau et consoles de bois et piédroits simplement maçonnés et blanchis. Le pignon ouest qui correspond à l'ancienne étable porte une souche de cheminée sans conduit. La séparation entre la salle et l'étable, disparue lors de la restauration, ne peut être restituée : il s'agissait sans doute d'une cloison de bois, peut-être partielle.

Mursgranite
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toitchaume
Étagescomble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
pignon découvert
Typologieslogis-étable à porte unique suivi d'une chambre
Techniquessculpture
Précision représentations

Porte et fenêtre de l'ancien logis montrent un décor sculpté en demi-relief. L'accolade de la porte est ornée d'une tête ou masque encadrée de motifs animaux ou végétaux, et d' une feuille à l'angle gauche. Le linteau de la fenêtre est sculpté de losanges à décor végétal, tandis que l'appui s'orne d'un motif de cordelière, les baguettes d'encadrement se croisant au niveau du linteau et terminées en pyramidon. L'arc de la porte du nouveau logis est sculpté d'une fleur en son centre.

Statut de la propriétépropriété privée
Intérêt de l'œuvreà signaler

Annexes

  • 20095606091NUCB : Archives communales de Landévant

    20105601700Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 097_56_69_bande_16/1A. Landévant. Coët Crann.

    20105601698Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 097_56_69_bande_15/37A. Landévant. Coët Crann.

    20105601699Z : Service de l'Inventaire du patrimoine culturel de Bretagne, 097_56_69_bande_16/0A. Landévant. Coët Crann.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives communales de Landévant. Plans cadastraux, 1837.