Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme, Kercado (Locoal-Mendon)

Dossier IA56005774 réalisé en 2006

Fiche

Parties constituantes non étudiées étable, cellier, aire à battre, enclos
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Ria d'Etel - Belz
Adresse Commune : Locoal-Mendon
Lieu-dit : Kercado
Cadastre : ZN 102 ; 1810 L2 ; 1845 O4

La construction d'un logis au début du 19e siècle, en alignement de l'ancien logis-étable du 17e siècle, illustre bien le caractère évolutif des fermes dans le Morbihan. La ferme d'origine se voit ainsi déclassée pour servir de dépendance. Dans le deuxième quart du 19e siècle, un petit logis secondaire et indépendant est édifié à l'ouest, à deux mètres environ des précédents bâtiments. Sur le premier cadastre napoléonien de 1810, ce dernier ne figure pas encore mais il apparait sur le deuxième cadastre de 1845. Peu de temps après, l'espace entre cette maison et la ferme est comblée par une travée. L'ensemble est achevé à la fin du 19e siècle avec la construction d'un nouveau logis en bout d'alignement à l'est. De la seconde ferme du village de Kercado figurée sur les cadastres anciens, à l'ouest de la ferme sélectionnée, il ne reste rien.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle

Le logis-étable initial à porte unique surmonté d'un comble à surcroît avec porte haute est construit en moellon équarri. Il est intégré dans un long alignement avec, à l'ouest, un logis très long à deux pièces qui abrite une salle et une chambre surmontées d'un comble à surcroît. Le toit de ces deux logis a disparu. Toujours dans l'alignement, à l'ouest, se trouve un logis secondaire à deux petites pièces symétriques de part et d'autre de la porte d'entrée, l'une chauffée, l'autre à usage d'étable. Une travée à est venue combler l'espace situé entre ce petit logis et le reste de l'alignement. L'ensemble est couvert d'un toit à longs pans et pignon découvert. Enfin, à l'extrémité est de l'alignement, le dernier logis construit est de type ternaire, à étage carré, couvert d'un toit à pignon couvert. Une aire à battre enclose de murs est conservée au sud, tandis qu'un jardin enclos de murets est conservé au nord.

Murs granite
moellon
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
pignon couvert
Typologies logis-étable à une porte, porte haute. Logis à deux pièces. Logis de type ternaire
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • 20065605735NUCA : Archives départementales du Morbihan, Série 3P.

    20065605736NUCA : Archives départementales du Morbihan, Série 3P.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Morbihan. Cadastre ancien, série 3P.