Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, Kerguéné (Kervignac)

Dossier IA56007657 réalisé en 2009

Fiche

Parties constituantes non étudiéesétable
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonRia d'Etel - Port-Louis
AdresseCommune : Kervignac
Lieu-dit : Kerguéné
Cadastre : 1837 D1 275, 276, 277 ; 2010 ZL 23

La ferme semble homogène, construite en 1675, date portée sur le linteau de la fenêtre de l'étage du logis nord ; elle remploie cepedant des éléments plus anciens : porte de communication entre les deux salles, cheminée, éléments de fenêtre, qui prouvent que la ferme a été reconstruite sur la base d'un édifice plus ancien dont le refends semble conservé. La partie basse au sud a été fortement remaniée au milieu du 20e siècle par l'agrandissement de fenêtres d'étable, l'ouverture d'une porte en pignon, la reprise de ce pignon et du haut des murs gouttereaux en parpaings, et le changement de toiture, tandis que le logis à étage a été restauré à la fin du 20e siècle avec création d'ouvertures sur la façade postérieure ouest. Sur le plan cadastral de 1837, la ferme est divisée en trois parcelles (logis à étage, salle et étable) dont la propriété n'a pu être identifiée.

Période(s)Principale : 2e moitié 17e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates1675, porte la date

Orientée à l'est, la ferme est construite en moellon, le pignon nord ayant été enduit lors de sa restauration. Elle se compose d'un logis étable à deux portes, suivi d'un logis à étage. Seul l'intérieur du logis étable a été visité : la salle desservie par une porte en plein cintre, avec cheminée sur le refends nord (cheminée en granite à consoles en quart de rond, sommier et linteau de granite, piédroits chanfreinés) occupe la partie nord. A sa droite se trouve la porte de communication avec le logis à étage, en anse de panier chanfreinée. Sur le pignon sud du logis à étage est implanté un larmier de pierres plates protégant le solin de la toiture de chaume disparue du logis étable. Dans le pignon nord sont percés au niveau du comble deux jours à encadrement chanfreiné, remployés de l'édifice antérieur.

Mursgranite
moellon
Toitardoise
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Couverturestoit à longs pans
pignon découvert

La sélection de cette ferme est faite en raison de son type, proche de celui de Kermainguer (Kervignac), mais ici la salle ou chambre du rez-de-chaussée possède son propre accès. La qualité du logis à étage suppose un commanditaire aisé, sans doute un laboureur. L'absence de visite de ce logis, sans doute très transformé intérieurement, empêche de connaître la présence d'une cheminée d'étage (comme à Kermainguy en Plouhinec, duquel il se rapproche, malgré des proportions moins développées. On constate comme à Kermainguer et ailleurs à Plouhinec (Porh Berringue), Merlevenez (Lesteno), la présence d'un larmier de pierres plates protégant l'ancien solin de la toiture de chaume.

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20095606336NUCB : Archives départementales du Morbihan, 3 P 121.

Références documentaires

Documents d'archives
  • A. D. Morbihan. 3 P, cadastre. Kervignac. 3P 157 : Plan d'assemblage (1810-1852) 3 P 121 : Plan (1837) 3 P 1566 : Tableau indicatif des propriétaires des propriétés foncières et de leur contenance (1837) 3 P 1567-1572 : Matrices des propriétés foncières bâties et non bâties (1843-1941).

    Archives départementales du Morbihan : 3P 121