Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, Kerivarho (Locoal-Mendon)

Dossier IA56005673 inclus dans Écart dit village de Kerivarho (Locoal-Mendon) réalisé en 2006

Fiche

  • Vue générale sud
    Vue générale sud
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • étable
    • puits
    • cellier
    • remise
    • grange
    • four à pain
    • cour
    • jardin
Parties constituantes non étudiéesétable, puits, cellier, remise, grange, four à pain, cour, jardin
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonRia d'Etel - Belz
AdresseCommune : Locoal-Mendon
Lieu-dit : Kerivarho
Cadastre : ZR 19c ; 1810 C2 594, 595, 596 ; 1845 P2 531

Ferme à cour semi-fermée, orientée sud-ouest, réalisée en plusieurs étapes avec des bâtiments construits en alignement d'est en ouest : un premier logis-étable est édifié au 17e siècle, très remanié au rez-de-chaussée ; un second logis est établi en prolongement du précédent dans la seconde moitié du 18e siècle (date partiellement lisible sur la fenêtre du comble) avec remploi d'une porte et d'une fenêtre du 17e siècle ; un troisième logis achève l'alignement dans le premier quart du 19e siècle (figure sur le cadstre de 1829) puis est agrandi dans la seconde moitié du 19e siècle (après 1845). A cette occasion, la façade est entièrement remontée. La tour rectangulaire postérieure, au nord, ne figure pas sur le cadastre ancien de 1845, elle est donc postérieure à cette date ainsi que les deux étables associées construites parallèlement au nord.

Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : milieu 18e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle

L'alignement est composé d'un logis-étable édifié à l'extrémité est, pourvu d'un haut comble à surcroît desservi par une porte haute. Le second logis, contigu au précédent, est de plan allongé à pièce unique surmonté d'un haut comble à surcroît. La mise en oeuvre est en moellon de granite, le toit est à longs pans et pignon découvert recouvert de tôle ondulée. Un escalier droit en bois placé au droit du pignon ouest dessert le haut surcroît à usage de grenier. Le troisième logis, toujours dans le prolongement à l'ouest, possède un étage habitable et une élévation à trois travées, précédé d'un jardinet clos de murets. La tour carrée en maçonnerie enduite, construite contre le mur nord, face à l'entrée, ne semble pas abriter d'escalier. L'entrée de la ferme est marquée par des piliers. Les dépendances, nombreuses, se composent d'un cellier associé à une remise à piliers situées en face du logis 19e siècle, d'une grange, d'une étable, d'un four à pain, et d'un puits. Une seconde remise à piliers est construite en appentis contre le mur nord de l'ancien logis-étable.

Mursgranite
enduit partiel
moellon
Toitardoise, tôle ondulée, tuile mécanique
Étages1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieuresélévation à travées
Couverturestoit à longs pans
appentis
pignon découvert
Escaliersescalier dans-oeuvre : escalier droit en charpente
Typologieslogis à pièce unique, haut surcroît, à porte haute
Techniquessculpture
Précision représentations

Le puits est sommé d'un pot à feu très shématique.

Statut de la propriétépropriété privée

Annexes

  • 20065605444NUCA : Archives départementales du Morbihan, Série 3P.

    20065605445NUCA : Archives départementales du Morbihan, Série 3P.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Morbihan. Cadastre ancien, série 3P.