Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, Kernabat (Tréguier)

Dossier IA22132854 réalisé en 2016

Fiche

Á rapprocher de

Parties constituantes non étudiéesgrange, étable, cour, puits
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonSchéma de cohérence territoriale du Trégor - Tréguier
AdresseCommune : Tréguier
Lieu-dit : Kernabat

La métairie de Kernabat (en breton, lieu habité par l'abbé) est liée au manoir éponyme situé à environ 300 mètres au sud-ouest, entre Tréguier et Minihy-Tréguier. Ce fief dépend du régaire des évêques de Tréguier (seigneurie épiscopale) de qui il tient sa terre et à qui il doit une redevance.

Le logis primitif du 15e siècle est reconstruit dans les années 1830 (1831, 1837 ?) comme l'indique la date sculptée sur le linteau de la porte d'entrée. Pignons et murs de refend sont conservés avec leur cheminée (cuisine et salle). La reconstruction en sous-oeuvre permet de conserver la charpente d'origine, du moins dans la partie ouest du comble, où quelques pièces seulement sont changées au 19e siècle. Quelques baies du 15e siècle ou éléments de baies moulurés en cavet sont remployés dans la façade sud et nord (porte en arc brisé). La dépendance construite en 1843, en retour d'équerre au sud remploie également des baies anciennes : portes en arc brisée, jours à cavet.

Quelques aménagements intérieurs des années 1830 sont conservés : l'escalier en bois ; les meubles d'attaches et la cheminée boisée dans la pièce du bout ouest au rez-de-chaussée.

Période(s)Principale : 15e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Dates1837, porte la date
1843, porte la date

Edifice en moellon de granite et de schiste, de plan allongé, simple en profondeur, à étage carré et élévation ordonnancée. La distribution d'origine est conservée, à trois pièces au rez-de-chaussée séparées par des murs de refend. Le vestibule d'entrée abrite un escalier en bois tournant à retour construit entre un mur de refend et une cloison. La charpente à entrait retroussé et jambes-de-force engagées dans le mur permet de dégager le volume du comble. De simples liens assurent la triangulation entre les poinçons des fermes et la panne faîtière.

La grange à porte charretière et porte piétonne dans le prolongement du logis était autrefois séparée de la cour par un muret. Les étables ferment la cour à l'Est, édifiées en retour d'équerre contre la façade sud. Une soue est construite en appentis contre la dernière étable.

Mursgranite moellon
schiste moellon
Toitardoise
Étages1 étage carré
Élévations extérieuresélévation ordonnancée
Couverturestoit à longs pans pignon découvert
Escaliersescalier intérieur : escalier tournant à retours avec jour en charpente
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Tableau d'assemblage et plans parcellaires de la commune de Tréguier, 1834.

    Archives départementales des Côtes-d'Armor : 3P 362/1-4

Liens web

(c) Région Bretagne (c) Région Bretagne - Tanguy-Schröer Judith
Judith Tanguy-Schröer , né(e) Tanguy
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.