Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, le Château Létard (Saint-Erblon)

Dossier IA35047992 réalisé en 2007

Fiche

  • Vue générale sud
    Vue générale sud
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • puits
    • porcherie
    • grange
    • remise
    • étable à vaches
    • étable à chevaux
    • fournil

Á rapprocher de

Parties constituantes non étudiéespuits, porcherie, grange, remise, étable à vaches, étable à chevaux, fournil
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Bruz
AdresseCommune : Saint-Erblon
Lieu-dit : Château Létard
Les bâtiments qui composent cette ferme n'existaient pas encore lors de la réalisation des deux premiers cadastres de la commune en 1812 et 1843. Au début du 19e siècle, seuls les bâtiments qui composaient le manoir de Château Létard existaient. Un nouveau bâtiment est construit dans les années 1860 par les architectes de la famille Mellet à Château Létard ; la construction de cette ferme est vraisemblablement plus ou moins contemporaine de la construction de ce nouveau château. Les bâtiments qui composent cette ferme possèdent en effet des caractéristiques propres à l'architecture de la fin du 19e siècle : encadrements de baies en brique, baies en plein cintre, régularité des maçonneries... Le logis était, à l'origine, composé de deux pièces à feu. Chaque pièce à feu était desservie par une porte ; ces dernières sont aujourd'hui devenues des fenêtres. La porte située en partie ouest de la façade est une création postérieure à la construction du logis. Il existait une grange et une remise à l'est de la cour, des porcheries et une étable à l'ouest ainsi qu'un fournil au sud-ouest.
Période(s)Principale : 2e moitié 19e siècle

Cette ferme est composée de plusieurs bâtiments distincts, qui forment un "U" autour d'une cour. Le logis se trouve au nord de la cour ; il présente une maçonnerie composée de moellon de schiste pourpre principalement. La partie supérieure des murs est élevée en bauge et la porte haute pendante centrale est réalisée en pierre calcaire. La porte haute pendante possède une forme en plein cintre ; les deux fenêtres sont également surmontées d'arcs en plein cintre en brique. A l'est de la cour, une grange et une remise sont accolées au bâtiment abritant le logis. Ces deux éléments sont également construits en moellon de schiste et en terre. Il existe un puits au sud-est. Au nord-ouest de la cour, se trouvent des porcheries. Une étable se situe sur le côté ouest de la cour. Elle est construite majoritairement en bauge sur un solin composé de moellon de schiste pourpre. Les encadrements de baies sont réalisés en brique. Enfin, au sud-ouest de la cour, se trouve un ancien fournil également élevé en bauge sur un solin de moellon de schiste.

Mursschiste
terre
calcaire
enduit
moellon
Toitardoise
Statut de la propriétépropriété privée