Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, lieu-dit Les Canrues (Cintré)

Dossier IA35132620 réalisé en 2017

Fiche

A l'ouest du bourg, au lieu-dit Les Canrues est implantée une ancienne ferme dont la partie la plus ancienne remonterait au 17e siècle. Il s'agit d'une longère peu remaniée, sur laquelle reste visible la disposition et la fonction des différents bâtiments la constituant, ce qui en fait sa particularité.

Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonRennes Métropole
AdresseCommune : Cintré
Lieu-dit : Les Canrues

La ferme dite "Les Canrues" est signalée sur le cadastre napoléonien de 1829. Elle était disposée en longueur, et comptait plusieurs dépendances. Cependant sa construction remonte à plus loin et le logis primitif daterait du 17e siècle, auquel viendront ensuite s'ajouter d'autres dépendances au 18e et 19e siècle, formant ainsi une grande longère.

Période(s)Principale : limite 17e siècle 18e siècle
Principale : 19e siècle
Secondaire : 20e siècle

Ancienne ferme de type longère maçonnée en terre crue sur un solin en moellon de schiste, comportant plusieurs dépendances disposées de gauche à droite : un fournil avec four en bon état appareillé en schiste et brique avec un manteau soutenu par des jambages en schiste et granite, un cellier, une écurie, une étable et un logis surmonté d'un grenier. Toit à deux versants avec un coyau, percé autrefois de trois lucarnes, dite gerbières, actuellement bouchées et de deux souches de cheminée. La façade Sud est percée d'ouvertures remaniées avec des appuis en béton de ciment. Néanmoins, certaines carrées double en bois sont toujours présentes.

A l’intérieur, la présence de poutres de taille imposante et de deux cheminées, dont la première est surmontée d'un gros linteau en bois avec accolades, des corbeaux sculptés et un écusson attestent de l’ancienneté du bâtiment. La deuxième cheminée est moins importante que la première, elle comporte des corbelets sculptés.

La partie ouest de la longère est visiblement plus ancienne que la partie est.

Présence dans la cour d'une soue à cochons en terre sur un solin de schiste assez haut, enduite à la chaux avec des dalles en pierre posées à l’intérieur.

Présence également d'un puits appareillé en moellon de schiste aujourd'hui comblé.

Autrefois, il y avait une marre dans la cour à coté du fournil.

Mursterre
schiste moellon

Toitardoise, matériau synthétique en couverture
Étagesrez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couvrements
Couverturestoit en bâtière
États conservationsbon état, remanié
Statut de la propriétépropriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Dossier de pré-inventaire, Service de l'inventaire du Patrimoine de Bretagne, 1971

    Région Bretagne (Service de l'Inventaire du patrimoine culturel) : 080 - Cintré
Documents figurés
  • Archives départementales d'Ille-et-Vilaine : 3 P 5311
  • Archives départementales d'Ille-et-Vilaine : 3 P 5702 722

Liens web