Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Ferme, Pen Pont en Mendon (Locoal-Mendon)

Dossier IA56005716 réalisé en 2006

Fiche

  • Vue générale sud
    Vue générale sud
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • étable
    • fournil
    • remise agricole
    • terrasse agricole
    • jardin potager
Parties constituantes non étudiées cour, étable, fournil, remise agricole, terrasse agricole, jardin potager
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Ria d'Etel - Belz
Adresse Commune : Locoal-Mendon
Lieu-dit : Pen Pont en Mendon
Cadastre : ZM 2c ; 1810 M2, L1 600, 601; 1845 O1 67, 68, 65

La ferme de Pen Pont est construite au 17e siècle, le long de la route de Mendon à Locoal, à l'entrée de la chaussée qui relie l'île de Locoal à la paroisse de Mendon. Le bâtiment principal est homogène : ses grandes proportions et sa qualité posent la question de la position sociale de son constructeur à une époque où les fermes sont de taille réduite. La ferme et le fournil figurent sur le cadastre ancien de 1810 ainsi qu'une dépendance perpendiculaire au corps principal venant fermer la cour à l'ouest, disparue sur le cadastre de 1845 et remplacée dans la seconde moitié du 19e siècle par une autre dépendance. Une remise à charette est édifiée contre le pignon est au début du 20e siècle. Le jardin potager créé sur une petite terrasse agricole aménagée sur l'étang face à la ferme, de l'autre côté de la route, est figuré sur le cadastre ancien de 1845 (parcelle n° 65) : il est toujours en usage.

Période(s) Principale : 17e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle
Secondaire : 1er quart 20e siècle

La ferme de Pen Pont appartient au type dit logis-étable à deux portes et haut comble à surcroît. Elles est construite en moellon et couverte en chaume. Sa structure associe un logis à gauche à une vaste étable à droite, tandis que le grenier est accessible au nord par un escalier extérieur menant à des portes hautes jumelées. C'est par la façade nord, côté route, que l'on pénètre à l'intérieur du logis et de l'étable tandis que les ouvertures sont disposées sur la façade sud, tournées vers l'étang de Saint-Jean. Une troisième porte haute dessert le grenier sur la façade sud. Une remise à charette est édifiée contre le pignon est, couverte en ardoise. La dépendance en appentis, perpendiculaire au corps principal, prend appuie sur la façade nord et ferme la cour à l'ouest. Elle abritait autrefois un four à pain. Une terrasse agricole est aménagé sur cette anse de l'Etel, au nord de la ferme, de l'autre côté de la route, afin de créer un jardin potager appelé localement "liorh".

Murs granite
moellon
Toit chaume, ardoise, ciment amiante en couverture
Étages comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
appentis
pignon découvert
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier droit
en maçonnerie
Typologies logis-étable à deux portes, haut surcroît, à portes hautes jumelées, à double orientation, placard mural

Cette ferme est restée quasiment intacte depuis l'époque de sa construction. L'intérieur a conservé sa distribution initiale.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Annexes

  • 20065605508NUCA : Archives départementales du Morbihan, Série 3P.

    20065605459NUCA : Archives départementales du Morbihan, Série 3P.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales du Morbihan. Cadastre ancien, série 3P.