Logo ={0} - Retour à l'accueil

Ferme, Fort Joual (Orgères)

Dossier IA35047695 inclus dans Écart, Fort Joual (Orgères) réalisé en 2008

Fiche

  • Vue générale sud
    Vue générale sud
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • étable à vaches
    • étable à chevaux
    • remise
    • puits
    • four
Destinationsmaison
Parties constituantes non étudiéesétable à vaches, étable à chevaux, remise, puits, four
Dénominationsferme
Aire d'étude et cantonIlle-et-Vilaine - Bruz
AdresseCommune : Orgères
Lieu-dit : Fort Joual
Cadastre : 1812 C1
Bien que la tradition orale nous ait rapporté que ce lieu avait abrité une ferme, originellement, il s'agissait d'un alignement de deux logis différents. La présence de deux pièces à feu avec une distribution indépendante (une porte d'accès chacune) et l'absence de communication interne entre les deux pièces en témoigne. De plus, lors de la réalisation du premier cadastre de la commune en 1812, il s'agissait bien de deux propriétés différentes. La construction de ces deux anciens logis n'est pas tout à fait contemporaine ; la partie est semble un peu plus ancienne. Sa construction pourrait remonter à la fin du 17e siècle. La partie ouest date vraisemblablement de la fin du 17e ou bien du début du 18e siècle. La poutraison de très forte section et le linteau à coussinets de la porte attestent, entre autres, de cette époque de construction. Les deux bâtiments ont vraisemblablement été réunis au cours de la seconde moitié du 19e siècle, pour ne former qu'une seule et même ferme. La partie ouest de la construction servait d'écurie et le bâtiment situé au sud-est de la cour abritait l'étable. Ce bâtiment date d'ailleurs, selon toute vraisemblance, de la seconde moitié du 19e siècle. Le four, situé au sud-ouest, était mitoyen ; plusieurs propriétaires du lieu pouvaient donc l'utiliser.
Période(s)Principale : 17e siècle
Principale : 19e siècle

Le bâtiment principal qui compose cette ancienne ferme présente une maçonnerie de moellon de schiste ; seule la partie haute du mur de la partie est de la construction est réalisée en terre. Le toit à longs pans est couvert d'ardoise en partie ouest et de matériau synthétique en partie est. La pente de toiture est relativement forte et la partie est a conservé son coyau. Certains encadrements de baies sont réalisés en pierre de taille de schiste et d'autres sont réalisés en ciment. La porte de la partie ouest possède un linteau à coussinets et la porte de la partie est possède un arc en plein cintre. Il existe un puits à l'ouest ainsi qu'une remise construite en bauge. L'ancienne étable, se trouve à l'est de cour, elle est construite en bauge recouverte d'un enduit sur un solin de moellon de schiste.

Mursterre
schiste
enduit
moellon
Toitardoise, matériau synthétique en couverture
Statut de la propriétépropriété privée